Now Reading:
Insalubrité à Goma : la CAC Kahembe appelle la population à s’abstenir de jeter les immondices en plein air

Insalubrité à Goma : la CAC Kahembe appelle la population à s’abstenir de jeter les immondices en plein air

Par Frédéric Feruzi

Cet appel intervient au moment où la poubelle publique géante du marché Kahembe est évacuée. C’est à l’initiative de la cellule d’animation communautaire (CAC) qui voit une mauvaise mentalité de la population dans la présence des immondices partout dans le quartier.

Depuis plus de 2 ans, la poubelle du marché Kahembe indisposait les marchands comme les riverains. Rempli jusqu’à déborder sur une rue, cette poubelle n’était pas évacuée et constituait une vraie promiscuité.

La CAC profite de son évacuation depuis la semaine passée pour sensibiliser les habitants de Kahembe à la prise de conscience et au civisme. Ils doivent éviter de jeter les immondices pêle-mêle mais devraient plutôt soutenir les initiatives qui visent à assainir l’entité, souhaite Vianney Kasika, vice-président de la CAC/Kahembe.

‘’C’est inconcevable ce qui arrive ici, vs verrez quelqu’un remettre à un détraqué mental un sac d’immondices pour qu’il jette ça sur la rue, ici au marché ou ailleurs alors que bien récemment, le quartier a été victime d’une épidémie de cholera’’, dénonce-t-il.

Le vice-président de la CAC/Kahembe invite les habitants de cette entité de l’Est de la ville de Goma à changer. Vianney Kasika leur recommande de s’adhérer plutôt aux associations de ramassage des immondices. Pour lui, si chaque famille entasse ses restes dans un sac que les véhicules viennent ramasser, le problème de l’insalubrité et ses corolaires peut être résolu au quartier Kahembe.

Kahembe, une poubelle pour 2 quartiers ?

Au sujet de la poubelle en évacuation, Vianney Kasika déplore le comportement de certains habitants du quartier Mikeno voisin qui viennent y jeter leurs immondices et exposent davantage les habitants de Kahembe.

De son côté, la cellule de paix et de développement du quartier Kahembe (CPDQ) qui salue l’évacuation en cours de la poubelle du marché Kahembe, invite la mairie et ses partenaires locaux qui font ce travail à l’achever. Son vice-président, John Nduhira, fait savoir que plusieurs fois, l’évacuation a commencé mais s’est brusquement arrêtée sans suite, une situation qui a profité au développement de cette poubelle.

A différentes occasions, la CPDQ a expliqué que non seulement la poubelle représentait une promiscuité mais encore qu’elle était à la base de diverses maladies dont le paludisme.

Le problème de poubelles non évacués se pose dans tous les grands marchés publics de Goma. Après être remplies, elles sont évacuées toujours après plusieurs dénonciations des marchands et des riverains. Les marchands déplorent souvent le fait qu’ils paient des taxes pour l’assainissement ou l’évacuation de ces poubelles mais les autorités ne s’acquittent pas de leur responsabilité.  

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.