Now Reading:
Il n’existe pas de conflit inter-ethnique à Nyiragongo mais plutôt un conflit foncier datant de 2018 (Hon. Olivier Kakoti)

Il n’existe pas de conflit inter-ethnique à Nyiragongo mais plutôt un conflit foncier datant de 2018 (Hon. Olivier Kakoti)

Tout ce qui se passe en territoire de Nyiragongo c’est un problème lié à un conflit foncier qui date de longtmps. C’est en ce terme que le député provincial Olivier Kakoti analyse la question des différentes tensions et violences qui ont émaillées Buhene en territoire de Nyiragongo et une partie de la ville de Goma la semaine passée.

Ce député provincial l’a fait savoir aussi au sortir d’une rencontre qu’il a eu avec la délégation de 8 députés nationaux du Nord-Kivu qui, depuis dimanche dernier, séjournent à Goma pour une mission d’information autour de ces actes de violences et barbaries qui ont été entrepris par certains jeunes.

Pour cet élu de Nyiragongo, il n’existe pas de conflit inter-ethnique entre la communauté Nande et Kumu car ces deux communautés ont toujours cohabité ensemble depuis longtemps mais il s’agit plutôt d’une résultante d’un conflit foncier qui ronge cette contrée depuis 2018. Pour lui, la délégation des députés nationaux qui tablent sur cette affaire de Buhene devraient plutôt se pencher sur cette question de conflit foncier.

 » Depuis longtemps, le Mukumu, Munande, Muhutu, Mushi, etc tous ont vécu dans le territoire de Nyiragongo et il n’y avait pas de problème mais tout ce qui se passe là bas nous pouvons dire que c’est un problème d’un conflit foncier qui date de longtemps » a fait savoir le député Olivier Kakoti

L’élu de Nyiragongo ajoute qu’à cause de cette situation de conflit foncier, une jeunesse frustrée et révoltée s’est créée dans cette partie de Nyiragongo et se laisse instrumentalisee par n’importe quel vent, chose qui doit aussi attirée l’attention de ces députés nationaux.

« depuis qu’il y’a eu ce conflit foncier, il y’a une jeunesse mal contrôlée qui se trouve dans ce coin où tout le monde peut venir et utiliser cette jeunesse de sa manière. C’est pourquoi moi je suis en train de suggérer que résoudre le problème qui se trouve à Buhene c’est chercher d’abord une solution durable à ce conflit foncier là » a-t-il ajouté

Lundi 19 avril dernier, en sa qualité aussi de chef coutumier du groupement Munigi, Olivier Kakoti venait de réunir tous autour d’une table les représentants des différentes communautés vivant à Nyiragongo à savoir Nande, Kumu et Hutu. Le problème foncier à la Turunga, Buhene, etc, a été la seule solution formulée à l’unanimité par ces derniers.

Rappelons que 14 personnes ont péris au côté d’une cinquante des blessés et une vingtaine des maisons incendiées lors des vives tensions qui ont opposés la semaine dernière, certains jeunes d’obediance Nande et Hutus à Buhene dans le Nyiragongo et une partie de Goma, a fait savoir le bilan officiel du cabinet du Gouverneur de province.

Victoire Muliwavyo à Goma

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.