Now Reading:
Tensions à Nyiragongo: il faut des enquêtes sérieuses et que les auteurs soient punis (Hon. Adèle Bazizane)

Tensions à Nyiragongo: il faut des enquêtes sérieuses et que les auteurs soient punis (Hon. Adèle Bazizane)



La question des violences qui ont émaillées le territoire de Nyiragongo et une partie de la ville de Goma la semaine passée continue à susciter des réactions dans la classe socio-politique en province du Nord-Kivu.

Si nombreuses réactions appellent à l’apaisement dans les chefs des jeunes, d’autres pensent que ces actes des barbares et troubles à l’ordre public ne doivent pas rester impunis.

C’est le cas de la députée Adèle Bazizane Maheshe qui révèle que suite à ces actes emanant selon elle, de certains jeunes indisciplinés, un climat de méfiance s’est installé dans le territoire de Nyiragongo et ses périphéries, situation qui laisse vivre les habitants dans la psychose totale craigant de revivre la même situation à l’avenir.

Cette élue de Nyiragongo pense qu’il n’y a pas conflits Inter-ethniques entre les Nande et les Kumu mais plutôt certains jeunes indisciplinés qui ont été à la base de cette situation et une enquête sérieuse doit être ouverte et que les vrais auteurs soient punis par la loi.

« suite aux affrontements entre certains jeunes indisciplinés, un climat de méfiance s’est installé dans le territoire de Nyiragongo et ses périphéries. Ce qui serait à la base des rumeurs qui ont malheureusement influencé le mouvement massif de certains habitants de Buhene vers Goma il y a peu. Nous condamnons avec la dernière énergie ce comportement et nous profitons de l’occasion pour demander l’implication des services de sécurité pour dénicher tous les fauteurs des troubles , le juger dans le but de servir d’exemples à d’autres personnes des mauvaises intensions qui tenteraient une fois de plus de mettre de l’huile sur le feux pour dresser les communautés entre elles » a-t-elle déclarée dans une interview à la presse de Goma.


Madame le rapporteur de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, plaide par ailleurs auprès du Gouvernement Provincial pour une assistance aux différentes victimes et sinistrés de ces actes de barbaries de Buhene afin d’appaiser tant soit peu leur souffrance.

Rappelons que 14 personnes ont péris au côté d’une cinquante des blessés et une vingtaine des maisons incendiées lors des vives tensions qui ont opposés la semaine dernière, certains jeunes d’obediance Nande et Hutus à Buhene dans le Nyiragongo et une partie de Goma, a fait savoir le bilan officiel du cabinet du Gouverneur de province.

Victoire Muliwavyo à Goma

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.