Now Reading:
RDC : Les officiers FARDC arretés à Beni pour vente et trafic des munitions de guerres transférés à la prison de Ndolo

RDC : Les officiers FARDC arretés à Beni pour vente et trafic des munitions de guerres transférés à la prison de Ndolo

Il s’agit de 3 officiers supérieurs, 2 officiers subalternes, 3 soldats de la 32eme brigade des unités de réaction rapide de FARDC, le Conservateur de la Sous station de l’ICCN de Mutsura en Secteur de Rwenzori, 3 eco-gardes et 1 civil qui viennent d’être transférer de Beni vers la prison de Ndolo à Kinshasa.

Ces personnes ont été arrêtées lundi 15 mars par l’auditorat supérieur près la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu basé à Beni, qui les poursuit pour vente et trafic des munitions de guerre dans la région de Beni.

Selon des sources judiciaires dans la région de Beni contactées par nos confrères de radio Okapi, malgré leur transferement à Kinshasa, la délégation de la 3ème zone de défense et la 34ème région militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui séjourne dans la ville de Beni en province du Nord-Kivu depuis l’après midi du lundi 22 mars 2021, pourra toujours poursuivre ses enquêtes aux côtés des autorités judiciaires locales et ce, afin de déterminer le mobile et ce qui allait être la destination finale de ces munitions.

Selon des sources militaires, l’un des militaires arrêtés dans le cadre de ce dossier, venait d’avouer lors de son audition que ces munitions étaient destinées effectivement au ravitaillement des rebelles Ougandais des ADF et des groupes Maï Maï dans le même secteur de Rwenzori à Beni au Nord-Kivu et aux autres groupes armés à Tchabi dans la province de l’Ituri.

Il sied de préciser que les acteurs de la société civile dans la région de Beni ont toujours alerté sur un réseau de ravitaillement des ADF qui travaillerait avec certains soldats et officiers FARDC mais en vin. Pour ce cas, c’est la première fois officiellement que les officiers et soldats FARDC engagés dans les opérations contre les ADF à Beni sont arrêtés pour un présumé ravitaillement en munitions à ces groupes armés.

Le Maire a.i de la ville de Beni Modeste Bakwanamaha, venait de recommander à cette délégation qu’une audience soit vite organisée après les enquêtes, pour que la population soit fixée sur les vrais auteurs et vraies raisons de l’organisation de ce trafic dans la région de Beni.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.