Now Reading:
Walikale : Suite à l’insécurité, plus de 25 écoles n’ont toujours pas ouvert les portes dans les groupements Ikobo, Usala et Kisimba

Walikale : Suite à l’insécurité, plus de 25 écoles n’ont toujours pas ouvert les portes dans les groupements Ikobo, Usala et Kisimba

La situation sécuritaire demeure volatile dans les groupements Ikobo, Usala et Kisimba en territoire de Walikale au Nord-Kivu. Ceci est caracterisé par des affrontements à répétition entre groupes armés dans la région.

Suite à ces affrontements, plusieurs villages se sont vidés de leurs habitants pour se mettre à l’abri. Les parents, les élèves et enseignants ont tous fui ces attrocités. Conséquences, villages abandonnés et écoles fermées.

Les notables de cette partie du Nord-Kivu appellent les autorités à renforcer les mesures de sécurisation de la population pour permettre le retour au bercail de la population et la reprise des activités scolaires.

« Plus de 25 ecoles des groupements Ikobo, Usala et Kisimba dans le secteur de Wanianga sont jusqu’à present fermées et les villages abandonnés suite aux afrontements entre groupes armés. Nous lançons une sonnette d’alarme aux autorités provinciales, politiques et militaires de tout faire pour retablir la paix dans ces groupements pour que nos enfants reprennent aussi le chemin de l’école, » a plaidé Muhindo Muhemeri John, l’un des notables du coins.

Sachez que ce sont les groupes armés NDCR de Guidon et FPP/AP de Kabido qui se disputent le contrôle de cette zone.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.