Now Reading:
RDC : « La sécurité du Nord-Kivu et de tout l’Est de la RDC doit être la priorité du prochain gouvernement » (Hon. Éric Kamabu)

RDC : « La sécurité du Nord-Kivu et de tout l’Est de la RDC doit être la priorité du prochain gouvernement » (Hon. Éric Kamabu)

Dans le cadre de ses vacances parlementaires, le député National Éric Kamabu est arrivé en ville de Goma ce dimanche 28 février 2021 en provenance de la capitale, Kinshasa.

Dans une interview accordée à la presse de Goma, cet élu de la ville de Butembo a condamné la recrudescence de l’insécurité partout en province du Nord-Kivu, plus spécifiquement en territoire de Beni avec des attaques devenues répétitives dans le secteur de Ruwenzori situé à l’extrême Est de Beni.

Pour cet ancien candidat Gouverneur du Nord-Kivu, cette insécurité ne favorise pas le développement du Nord-Kivu en particulier et de toute la partie Est du pays en général. Pour lui, le prochain gouvernement qui sera investi au cours de la session parlementaire de Mars, doit faire de la sécurisation du Nord-Kivu et de l’Est du pays sa priorité.

« Ce qui se passe ici, c’est vraiment particulier. C’est une période qui n’a jamais été au Congo. Et nous demandons vraiment à ce que la paix revienne le plus tôt possible. Nous présentons nos condoléances à toutes les familles qui ont perdu les leurs pendant ces tueries. La priorité doit être la sécurité, » a-t-il dit.

Pour y arriver, ce député national propose au Chef de l’État Félix Tshisekedi de faire recours aux forces étrangères du genre Artémis qui combattront aux cotés des FARDC afin de bouter hors d’état de nuire tous les groupes armés locaux ou étrangers qui mettent en mal la quiétude de la population.

Il sied de signaler que depuis plus de deux décennies maintenant, la partie Est du pays en général et la province du Nord-Kivu en particulier fait face à une insécurité grandissante causée par les groupes armés locaux et étrangers.

Aux cotés de l’Ambassadeur Italien en RDC qui a été tué avec deux de ses compagnons la semaine passée, 95 autres personnes ont été tuées soit par machette soit pat armes à feu en territoire de Beni, rien que pour la même semaine qui est partie du 21 au 28 février 2021.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.