Now Reading:
Ituri : Les évêques de l’ACEAC et CENCO rassurent aux déplacés leur plaidoyer pour le retour de la paix

Ituri : Les évêques de l’ACEAC et CENCO rassurent aux déplacés leur plaidoyer pour le retour de la paix

Arrivés le jeudi 21 janvier dernier en ville de Bunia ( chef-lieu de la province de l’Ituri) pour une mission de réconfort et d’annonce d’évangile de la réconciliation, les évêques de l’association des conférences épiscopales de l’Afrique centrale  » ACEAC  » et ceux de la conférence épiscopale nationale congolaise  » CENCO  » étaient allés voir les déplacés hébergés au site de Kigonze au quartier Mudzipela dans la commune Shari la soirée du vendredi 22 janvier 2021 après une messe à la paroisse notre dame de l’Annonciation Nyakasanza dite par l’archevêque de Bukavu monseigneur François Xavier Maroy.

Le président du comité de ce site des déplacés qui a parlé au nom de tous les sites des déplacés de l’ituri a présenté à cette délégation religieuse les différentes formes des massacres dont ils sont victimes, conséquence de leur présence dans ces différents sites des déplacés. Son allocution ne s’est focalisée que sur leur retour dans leurs milieux respectifs car ils subissent plusieurs souffrances inhumaines au site notamment l’échec de la scolarisation des enfants suite à la pauvreté de leurs parents, la malnutrition infantile causée par un déséquilibre alimentaire, le décès précoce, etc.

 » Messeigneurs les évêques, nous sommes sûrs et certains qu’avec votre arrivée et votre rapport que vous ferez à la hiérarchie, d’ici peu nous allons regagner nos villages car nous sommes fatigués à souffrir en ville dans des sites, » a déclaré tout en pleurant cette autorité du site de Kigonze situé à 3 kilomètres du centre ville de Bunia.

L’archevêque de Kananga et président de l’ACEAC a signifié à ces personnes vulnérables qu’ils ne vont plus supporter la persistance de cette situation dans plusieurs entités de l’Ituri. Marcel MADILA a tout de même promis à ces déplacés leurs plaidoyers pour que ceux-ci regagnent leurs villages respectifs où bientôt la paix sera une réalité.

« Ce que nous venons de voir au site des déplacés est trop tragique. Mais nous ne laisserons pas cette situation perdurer et d’ailleurs, d’ici quelques matins nous ferons tout de nos mieux pour qu’il y ait retour des déplacés dans leurs entités et vivre normalement comme dans le passé, » a souligné le président de la délégation Marcel MADILA dans ses propos recueillis par lesvolcansnews.net

Soulignons qu’ils ont également remis une quantité importante des médicaments à ces déplacés, acte salué par la reverende Jeanne-Cecile Nyamungu, chargée des oeuvres médicales au sein de tous les sites des déplacés de Bunia.

Nickson MANZEKELE depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.