Now Reading:
Masisi : La société civile exige un procès en flagrance contre les 5 présumés bandits arrêtés à Rubaya

Masisi : La société civile exige un procès en flagrance contre les 5 présumés bandits arrêtés à Rubaya

Après l’arrestation par les FARDC de cinq présumés bandits munis de six armes à feu à Rubaya dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu, la coordination territoriale de la société civile forces vives exige un procès en flagrance.

Le rapporteur des forces vives de Masisi précise que sa structure a accueilli avec allegresse l’arrestation de ces hommes qui sont considérés comme faisant partie de ceux qui insécurisent la zone minière de Rubaya, où des cas d’assassinats ne cessent d’être enregistrés.

« La coordination territoriale de la société civile forces vives de Masisi a accueilli avec allégresse l’arrestation de 5bandits armés à Rubaya et exige qu’un procès en flagrance et en chambre foraine soit rapidement entamé afin de décourager ce comportement criminel devenu une monnaie courante dans cette région. Elle demande également aux services de sécurité d’approfondir la démarche pour démanteler le réseau criminel et tous les complices qui se taillent des richesses par le sang de la population civile locale. Elle appelle par ailleurs la population à collaborer activement avec les services de sécurité pour cet effet. Elle dénonce et condamne en outre les menaces d’attentats dont sont victimes certains acteurs(DDH) ce dernier moment pendant que ces acteurs travaillent en toute indépendance, neutralité et impartialité dans la quête de la promotion, la protection et la défense des DH, » a dit Telesphore MITONDEKE, rapporteur de la société civile de Masisi.

Pour rappel, cinq présumés bandits ont été arrêtés la semaine dernière à Rubaya lors d’une opération de traque des porteurs illégaux d’armes à feu, lancée par les FARDC.

La rédaction

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.