Now Reading:
Tractations politiques entre Tshisekedi, Katumbi et Bemba : « Moïse Katumbi n’y est pas pour des postes » (Patrick Mundeke)

Tractations politiques entre Tshisekedi, Katumbi et Bemba : « Moïse Katumbi n’y est pas pour des postes » (Patrick Mundeke)

Depuis la rupture de la coalition FCC-CACH, le président de la RDC Félix Tshisekedi ne cesse de recevoir les grandes figures politiques du pays, surtout celles de l’opposition soit radicale soit républicaine.

Ce mercredi 13 janvier pour la troisième fois, le chef de l’État congolais a encore reçu Moïse KATUMBI de Ensemble pour la république, Jean-Pierre BEMBA du MLC et Jean-Marc KABUND de l’UDPS. Il s’agissait de la poursuite des échanges entamés le samedi 26 décembre de l’année dernière dans le même format. Une rencontre à l’issue de laquelle aucune déclaration n’a été faite à la presse.

Si les invités de Félix Tshisekedi ont évité les médias à l’issue de la rencontre selon certaines indiscrétions, l’on parle qu’il était question de faire l’évaluation du chemin parcouru depuis l’annonce de la fin de la coalition FCC-CACH et le début des contacts pour renforcer l’union sacrée de la nation voulue par Félix Tshisekedi. Il a été également constaté les nouvelles adhésions, des adhésions qui font penser à des nouveaux portefeuilles soit au sein du gouvernement soit au sein du bureau de l’assemblée nationale.

Cependant, pour le Conseiller de Moïse Katumbi en matière de la jeunesse, si Katumbi est autant reçu par Félix Tshisekedi, il n’y va pas pour des postes comme d’aucun pourrait le croire mais plutôt il vise les intérêts de la population congolaise qui fait face à plusieurs problèmes à la fois.

« Partout où vous verrez Moïse Katumbi, sachez qu’il défend les intérêts et les convictions du peuple congolais. Nous ne faisons pas un débat pour le partage des postes, des responsabilités quelconque, non. Notre combat c’est pour les principes, nous voulons que les congolais récupèrent la souveraineté de leur pays”, a fait savoir Patrick Mundeke dans une interview à la presse de Goma ce jeudi 14 janvier.

Ce notable de Goma qui est revenu de Kinshasa où il a été dans une mission politique, n’a pas manqué aussi de présenter ses salutations à Modeste Makabuza, le DG de la SOCOC et opérateur économique de Goma qui était condamné pour 3 ans de prison dans l’affaire du procès 100 jours du Chef de l’État mais qui,
recement a été
libéré de la prison car ayant bénéficié de la grâce présidentielle.

Notons que malgré son appartenance à la plateforme Lamuka, une platte forme électorale qui se veut d’opposition républicaine, Moïse Katumbi, l’un des grands leaders politiques de l’Est du pays, reste l’une des grandes figures qui s’entretiennent presque régulièrement avec Félix Antoine Tshisekedi pour l’aboutissement heureux de sa vision de « l’union sacrée de la nation. »

Victoire Muliwavyo à Goma

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.