Now Reading:
PNVI : « Malgré les tueries des éco-gardes, l’ICCN n’arrêtera pas les programmes de développement menés en faveur des communautés riveraines » (communiqué)

PNVI : « Malgré les tueries des éco-gardes, l’ICCN n’arrêtera pas les programmes de développement menés en faveur des communautés riveraines » (communiqué)

L’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) ne compte pas reculer face aux nombreuses menaces rebelles qui visent ses hommes de troupes depuis plus d’une décennie maintenant.

C’est l’essentiel contenu dans son communiqué rendu public dimanche 10 janvier au lendemain de la mort de 6 éco-gardes, tués par des hommes armés à Nyamitwitwi près de la cité de Nyamilima en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Dans ce document, l’ICCN qui regrette la mort des vaillants rangers qui ont consacré leurs vies à la protection du Parc National des Virunga pour le bien être de toute la communauté nationale ainsi qu’internationale, révèle qu’en dépit de ce qui est arrivé, il reste déterminé et ne ménagera aucun effort pour poursuivre sa lutte pour la sécurité et le développement en faveur des populations civiles riveraines du PNVI.

« Ces événements tragiques n’arrêteront pas les programmes de développement menés par le Parc national des Virunga au bénéfice des communautés riveraines. Le Parc poursuivra ses efforts pour contribuer à la paix et la sécurité des habitants du Nord-Kivu », peut-on lire dans ce document.

Par ailleurs, l’Institut congolais pour la conservation de la Nature présente ses sincères condoléances aux familles biologiques de ces 6 jeunes abattus alors qu’ils étaient dans les patrouilles de routine pour la sécurisation du Parc de Virunga et indique qu’il pourra prendre en charge les soins d’un 7eme éco-garde qui lui, a été plutôt blessé.

Signalons que ce nouveau drame intervient près de 9 mois seulement après un autre qui avait coûté la vie à 14 autres éco-gardes en Avril 2020 à Rumangabo, entité située toujours en territoire de Rutshuru à cheval avec celui de Nyiragongo. En 2019, une autre attaque contre toujours les éco-gardes avait coûté la vie à une fille éco-garde et deux touristes avaient été enlevés puis relâchés deux jours après, ce qui avait poussé l’ICCN à suspendre momentanément les activités touristiques dans le Parc National de Virunga situé en province du Nord-Kivu dans l’Est de la RDC.

Victoire Muliwavyo depuis Goma

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.