Now Reading:
Beni : Le calme est revenu après une nuit agitée à Lubiriha, à la frontière Congolo-ougandaise

Beni : Le calme est revenu après une nuit agitée à Lubiriha, à la frontière Congolo-ougandaise

Un officier des forces de sécurité congolaise affecté à Kasindi a tiré des balles réelles la nuit du samedi à ce dimanche 10 janvier 2021 dans l’extrême Nord-est de la cité frontalière de Kasindi. À la base, une folle rumeur qui a attribuée l’illustration d’une éventuelle incursion des rebelles Ougandais de l’ADF.

Cette situation a causé une pyschose générale dans les espaces habités des quartiers Mwangaza et Vuthalevekwa et ses environs. Cependant, plusieurs familles ont passé nuit à la belle étoile autour du feu de camp familièrement appelé « Biriko » craignant ainsi pour leur sécurité.

Aussitôt alerté, le comité de sécurité local n’a aménagé aucun effort pour assurer la protection de la population civile tout en renforçant les effectifs de patrouilles nocturnes et en interpellant l’élément de l’ordre qui avait tiré les balles réelles sur ordre de l’inspecteur de l’auditorat militaire de Kasindi pour l’instruction du dossier ouvert à sa charge au motif de dissémination de munitions de guerre.

Peu dans la matinée de ce dimanche, c’est un climat de bon augure qui est suffisamment observé dans cette partie du territoire de Beni dans le grand Nord-Kivu. Toutefois, le chef de quartier Mwangaza M. Paluku Kasine Sadiki appelle ses administrés au calme et exhorte ces derniers de faire confiance à ceux qui sont chargés d’assurer la protection de l’intégrité territoriale à l’occurrence les forces de l’ordre et de défense.

PAUL ZAIDI

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.