Now Reading:
Nord-Kivu : Suite aux violences à Beni et Butembo, les autorités allègent la mesure d’achat obligatoire des plaques d’immatriculation

Nord-Kivu : Suite aux violences à Beni et Butembo, les autorités allègent la mesure d’achat obligatoire des plaques d’immatriculation

Alors que la mesure du bouclage contre les motos sans plaque d’immatriculation était à son deuxième jour d’exécution ce vendredi 9 janvier, plusieurs actes de violences ont émaillé cette deuxième journée.

Cette situation a directement conduit le gouvernement provincial à décider d’alléger cette mesure dans son exécution qui a créé des accrochages entre motards réfractaires et policiers qui voulaient l’exécuter.

Dans une conférence de presse animée conjointement la soirée de ce vendredi 9 janvier par le Ministre de finances et celui en charge de l’intérieur et sécurité, ces derniers ont déploré les cas de vandalisme qui se sont principalement enregistrés dans la ville de Butembo où un enfant a perdu la vie de suite d’une balle perdue ainsi que 4 personnes blessés parmi lesquelles deux agents de l’ordre, des cas qui se sont ajoutés aux actes de désordre qui ont été enregistrés dans la ville voisine de Beni toujours dans le cadre de l’exécution du bouclage contre les motos sans plaque d’immatriculation.

« Nous déplorons les cas de vandalisme que nous avons observés ici et là principalement dans la ville de Beni où certains groupes de pression se sont mêlés dans cette situation de bouclage. Ils ont créé une sorte de désordre jusqu’à interrompre la circulation. A Butembo nous avons perdu un enfant qui est tombé d’une balle perdue aux côtés de 4 autres personnes qui ont été blessées, » a déclaré Jean Bosco Sebishimbo, Ministre Provincial de l’intérieur et sécurité.

Pour sa part, le Ministre provincial des Finances a indiqué que la mesure est allégée à partir de ce samedi 10 janvier mais l’opération de livraison des plaques d’immatriculation pourra se poursuivre calmement jusqu’à ce que tout détenteur d’une moto aura sa plaque d’immatriculation.

« Donc à partir de demain, les motards vont circuler calmement, mais le gouvernement leur demande de continuer à venir payer leurs plaques d’immatriculation mais la livraison sera progressive pour permettre une identification aisée […] Nous allons certes alléger, mais les mesures se poursuivent jusqu’à ce que tout le monde aura sa plaque d’immatriculation, » a déclaré David Kamuha.

Signalons que durant ces deux jours de bouclage systématique, 139 motos sans plaques et leurs propriétaires ont été interpellés à Goma pendant qu’à Beni c’est 34 motos qui ont été mises dans les locaux de la Police, d’après le ministre provincial en charge de la sécurité. Le prix de la plaque étant fixé à 25$, plusieurs détenteurs des motos déplorent la rupture voir l’absence des plaques sur les différents points de vente.

Victoire Muliwavyo à Goma

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.