Now Reading:
Twitter et Facebook suspendent le compte de Donald Trump

Twitter et Facebook suspendent le compte de Donald Trump

Après avoir supprimé, au côté de Youtube, la vidéo du président américain où ce dernier persistait à dire que l’élection lui avait été volée, les deux géants des réseaux sociaux ont finalement suspendu son compte pour plusieurs heures.

Ce sont des mesures inédites, après une journée d’une gravité historique pour les États-Unis. Twitter et Facebook ont tous deux suspendu mercredi, pour respectivement 12 et 24 heures, les comptes de Donald Trump sur leurs plateformes.

Facebook a commencé par retirer mercredi une vidéo du président sortant qui appelait ses partisans en train de prendre d’assaut le Capitole à « rentrer chez eux » mais où il déclarait aussi que l’élection avait été « volée », refusant une nouvelle fois de reconnaître sa défaite face à Joe Biden.

« C’est une situation d’urgence et nous prenons des mesures d’urgence appropriées, y compris le retrait de la vidéo du président Trump (…) qui, au final, contribue au risque de violence au lieu de le diminuer », a expliqué Guy Rosen un des vice-présidents du groupe, en charge de l’intégrité de la plateforme.

Twitter menace de suspendre indéfiniment le compte de Trump

Twitter, de son côté, est passé à la vitesse supérieure contre la communication de Donald Trump. Après avoir encadré, depuis le mois de mai dernier, plusieurs tweets du président américain en leur ajoutant le label de « Fake News », le réseau social est allé plus loin ce mercredi soir, en supprimant purement et simplement trois tweets de celui qui devra quitter la Maison Blanche dans quelques jours. La vidéo dans laquelle il s’adressait à ses supporters fait partie des messages supprimés.

À la suite de ces suppressions, Twitter a ensuite décidé de bloquer temporairement le compte du président des États-Unis pendant 12 heures, une première, avant même d’évoquer une suspension permanente si de nouvelles infractions étaient constatées à l’avenir.

Facebook bloque à son tour

Facebook a, à son tour, temporairement suspendu le compte de Donald Trump, évoquant des « infractions »:

« Nous avons déterminé deux infractions à nos règles sur la page du président Donald Trump qui débouchent sur une suspension de 24 heures, ce qui signifie qu’il perd la capacité de poster sur la plateforme pendant cette période », a expliqué la communication du groupe californien sur Twitter.

Jérémy Maccaud avec AFP

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.