Now Reading:
Walikale : 14 villages se vident progressivement de ses habitants dans le groupement Ikobo

Walikale : 14 villages se vident progressivement de ses habitants dans le groupement Ikobo

C’est le député provincial Prince Kihangi, élu de Walikale qui a lancé cette alerte à travers un communiqué de presse sur la situation sécuritaire dans le Groupement IKOBO en Territoire de WALIKALE rendu public ce samedi, 02 janvier 2021 à Goma.

« C’est depuis la nuit du 30 décembre 2020 que des affrontements armés sont signalés dans le Groupement IKOBO, secteur des Wanyanga en Territoire de WALIKALE. D’après nos sources, ces
affrontements mettent aux prises les éléments des groupes armés Nduma Defense of Congo Rénové (NDC-Rénové) de Guidon SHIMIRAY et le Front Patriotique pour la Paix/Armée du Peuple (FPP/AP) de Kabido. Ces conflits armés contraignent les habitants à quitter leurs maisons et àvider, peu à peu, leurs villages (14) dont Misambo, Maruho, Minga, Bukumbirwa, Maasha, Kateku,
Misinga, Kanune, Ngerere, Bushalingwa, Kishongya, Kyambuli, Buhimba et Buleusa pour des raisons de sécurité. Selon les premières estimations, près de 10.000 ménages seraient en errance, » peut-on lire dans ce communiqué de presse.

Tout en compatissant avec ces populations, le député provincial Prince Kihangi demande aux Forces Armées de la République de bien vouloir se déployer dans la région en nombre suffisant pour assurer la sécurité des compatriotes exposés à la mort et d’y imposer l’autorité de l’Etat.

Il invite aussi la Mission des Nations pour la Stabilisation de la RDC (MONUSCO) à bien vouloir renforcer la protection des populations civiles dans la région.

« Je demande au gouvernement congolais de mettre en œuvre, sans plus tarder, le programme de
Désarmement, Démobilisation et Réinsertion Communautaire (DDRC) en vue de sauver les vies humaines menacées de mort et de s’occuper des ex-combattants qui répondront volontiers à l’appel du Chef de l’Etat; aux deux groupes armés NDC-Rénové et FPP/AP d’arrêter immédiatement les hostilités afin de permettre aux déplacés de retourner dans leurs milieux respectifs; à tous les groupes armés locaux, dont les deux précédemment cités, actifs dans le Territoire de Walikale et sur toute l’étendue de la Province du Nord-Kivu de bien vouloir accepter de rompre avec leur activisme et de répondre positivement à l’appel de Paix lancé par le Chef
de l’Etat, » conclut-il.

La rédaction

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.