Now Reading:
RDC : Félix Tshisekedi promet de veiller au paiement de rétrocession due aux provinces

RDC : Félix Tshisekedi promet de veiller au paiement de rétrocession due aux provinces

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a promis de veiller au paiement mensuel de rétrocession due aux provinces  afin de  permettre  à ces dernières d’assurer  les dépenses de fonctionnement et d’investissement, dans son discours  de clôture mardi, dans la salle des congrès du Palais de la Nation à Kinshasa,  des travaux de la 7ème  session de la conférence des gouverneurs de province.

«Afin de répondre aux préoccupations financières des provinces qui impliquent concrètement que le gouvernement central libère mensuellement les rétrocessions pour assurer les dépenses de fonctionnement et d’investissement, je veillerais à l’effectivité de cette rétrocession à travers un rapport du ministre des finances présenté régulièrement en conseil des ministres», a-t-il souligné.

Le Chef de l’Etat, a également exigé des gouverneurs de province de mettre en place ou de rendre effective la chaine de dépense provinciale en vue de garantir la transparence dans l’exécution de leurs édits budgétaires, avant d’instruire  la cours des comptes et l’IGF d’effectuer leur mission de contrôle y relative, comme le prévoit la loi relative aux finances publiques quant au contrôle des finances provinciales.

Il a en outre instruit le Premier ministre de veiller à ce que le gouvernement mette rapidement à la disposition des ministres provinciaux en charge du Plan les indicateurs du développement qui seront présentés par les gouverneurs lors de l’évaluation trimestrielle, pour assurer un suivi trimestriel quant à la mise en place des politiques publiques au niveau provincial les priorités du programme gouvernemental qui saluent sa vision.

«Je profite de cette occasion pour rappeler aux gouverneurs ma préoccupation quant à l’endettement qui caractérise certaines provinces d’autant plus que cette politique d’endettement auprès des banques commerciales se fait en devises étrangères, ce qui fragilise gravement les finances provinciales», a-t-il encore souligné, avant de demander au Premier ministre de veiller à ce que la politique d’endettement des exécutifs provinciaux se conforme à celle du gouvernement central qui prend en compte la soutenabilité budgétaire.ACP

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.