Now Reading:
Ituri : Hausse de prix des produits de première nécessité, un député appelle au bon sens des opérateurs économiques

Ituri : Hausse de prix des produits de première nécessité, un député appelle au bon sens des opérateurs économiques

Le prix des produits de première nécessité a galopé vers la hausse pendant cette période des fêtes de fin d’année au marché central de la ville de Bunia ( chef-lieu de la province de l’Ituri ).

Un sac du riz, qui se négociait à 18,5 ou 19 dollars américains s’achète à ce jour à 22 dollars. Un bidon d’huile de 22,5 ou 23 dollars jadis, se négocie à 25 dollars américains actuellement ( constat).

Pour ce, le député provincial Jean-Bosco ASSAMBA appelle les opérateurs économiques au bon sens et à la clémence afin de permettre aux plus démunis de passer cette période festive à toute quiétude économique.

 » … Nous appelons les opérateurs économiques à avoir pitié de la population iturienne en général et celle de Bunia en particulier pour ce qui est de la hausse de prix des vivres à ce temps festif. Le bon sens doit les caractériser «  a-t-il déclaré ce mardi 29 décembre 2020.

Cet élu de la circonscription électorale de Bunia ville demande également au ministre chargé de l’économie et finances de dépêcher ses experts sur le marché pour régulariser cette situation qui, selon lui, est en défaveur d’une catégorie de la population à l’occurrence les déplacés.

 » … Au ministre provincial de l’économie d’instruire ses experts pour qu’ils fassent une descente sur le marché afin de trouver solution ou régulariser ce problème … «  a-t-il conclu.

Le ministre provincial de l’économie Janvier EGUDRA qui reconnait le fait, explique cela par la loi de l’offre et de la demande où l’on constate la hausse de prix sur le marché quand il y a un grand nombre de demandeurs ou d’acheteurs pour un nombre réduit d’offreurs ou vendeurs.

Nickson MANZEKELE, à Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.