Now Reading:
Goma : La jeunesse appelle les autorités à mettre fin à l’inquiétante hausse de la criminalité

Goma : La jeunesse appelle les autorités à mettre fin à l’inquiétante hausse de la criminalité

Les jeunes de la commune de Karisimbi et celle de Goma réunis au sein du Conseil Urbain de la jeunesse se sont réunis ce jeudi 18 décembre 2020 dans l’enceinte de la mairie de Goma. Il était question de passer en revue la situation sécuritaire qui prévaut dans la ville touristique depuis un temps, laquelle reste précaire.

Dans une déclaration publiée au sortir de ces assises, le Conseil Urbain de la jeunesse ville de Goma a noté avec consternation l’augmentation des cas de criminalité dans certaines entités de base caractérisée par des tueries, des enlèvements, vols diurnes et nocturnes à répétion et qui engendrent l’expression de nombreux cas de justice populaire.
 » face à cette situation nous estimons qu’il est temps de se mettre ensemble autour d’une table avec les autorités pour pouvoir réfléchir et proposer des vraies pistes de solution pour pouvoir en finir de manière durable » a déclaré Trésor Katoto, président du Conseil Urbain de la jeunesse de Goma.

Par ailleurs, le Conseil Urbain de la jeunesse ville de Goma pense que le manque des animateurs légitimes à la tête du Conseil Provincial de la jeunesse du Nord-Kivu est à la base de cette situation d’instabilité qui se vit en province. Elle demande à l’autorité provinciale de tout faire pour convoquer dans le plus bref délai l’Assemblée Générale élective qui pourra produire les nouveaux animateurs au sein de ce Conseil Provincial de la jeunesse du Nord-Kivu.
« Le Conseil Provincial de la jeunesse est le forum par excellence qui représente toutes les ONG, associations et tous les autres mouvements des jeunes du Nord-Kivu. C’est pourquoi, étant conscient du rôle du CPJ en ce qui concerne les questions des jeunes qui constituent la grande majorité de la population Nord-Kivutienne, avons demandé par une correspondance à l’autorité provinciale, l’appui à l’actuel comité du CPJ en vue de la convocation de l’Assemblée générale élective qui pourra nous produire des nouveaux animateurs qui vont nous représenter de façon légitime auprès des autorités qui sont garant de la sécurité dans la province  » renchérit la déclaration.

La ville de Goma fait face à une insécurité grandissante depuis un temps. Les changeurs de monnaie demeurent les premières cibles. Le cas récent est l’assassinat la nuit de lundi à Mardi 15 décembre dernier par des inconnus armés d ‘un autre changeur de monnaie au quartier Bujovu, ce qui porte à 11, le nombre de changeurs de monnaie tués depuis le début de l’année 2020.

Victoire Muliwavyo à Goma.

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.