Now Reading:
Nord-Kivu: Des contrats de location pour un accès plus sûr et durable à la terre

Nord-Kivu: Des contrats de location pour un accès plus sûr et durable à la terre

Agriculteurs et propriétaires terriens signent des contrats de location, pour un accès plus sûr et durable à la terre: le cas de l’organisation ADEARU dans le groupement de Tongo

A Tongo, en chefferie de Bwito, 50 km au nord de la ville de Goma(Nord-Kivu), 381 exploitants de l’organisation locale dénommée Association de Développement des Éleveurs et Agriculteurs de Rutshuru (ADEARU), viennent de signer un contrat écrit de location de terres de cinq ans qui leur garantit un accès à 230 hectares au prix 60$ par hectare à payer un mois après la saison culturale, un prix que le propriétaire promet même de ramener à la baisse dans un avenir proche.

Auparavant, la location de terre se faisait très souvent via des  »contrats » verbaux entre exploitants et concessionnaires dans cette partie du Territoire de Rutshuru. Cette absence de contrat écrit exposait les parties à de nombreux risques : l’expulsion de la concession à n’importe quel moment, le non-respect des termes de l’accord, l’impossibilité de recourir à un mécanisme de résolution de conflit en cas de litige, etc.

Depuis l’arrivée de Mercy Corps et du programme FARM dans la localité, les habitants observent ainsi un changement dans les relations entre paysans et propriétaires terriens, qui jusque-là, se méfiaient beaucoup l’un de l’autre. Monsieur Nduwamungu Alphonse, membre fondateur et président de l’organisation paysanne ADEARU explique : « Avant le programme FARM de Mercy Corps aucune organisation paysanne de Tongo ne rencontrait directement les propriétaires terriens pour négocier la terre et aucun contrat n’était jamais signé avec eux. Pour identifier les exploitants à qui donner la terre en location pour une quelconque période, les propriétaires passaient par des gérants et utilisaient des reçus ou jetons; la résiliation pouvait intervenir à tout moment et le prix de location de la terre était exorbitant et payé en avance sans savoir si la récolte serait bonne ou pas ». Il poursuit, « FARM nous a permis de rencontrer le concessionnaire directement, sans passer par des intermédiaires ou leurs gérants, pour négocier des contrats de location de terre sur de grandes étendues et une durée jamais vue auparavant; en plus, la signature d’un contrat garantit nos droits et clarifie les responsabilités des parties. Avoir signé ce contrat permet à chaque personne de s’acquitter de ses obligations et permet d’éviter les conflits qui survenaient toujours auparavant. Nous n’avons plus peur désormais de contacter directement le concessionnaire en cas de litige ».

Depuis le début du programme, FARM (Tujenge kwa utilivu) financé par le Royaume de Pays Bas vise à faciliter l’accès à la terre à environ 5,000 ménages sur une superficie de 1,600 hectares auprès de 52 concessionnaires des territoires de Masisi et Rutshuru, en province du Nord Kivu.

La Rédaction

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.