Now Reading:
La prise de médicaments après chaque « règles » peut occasionner le kyste ovarien, selon un gynécologue

La prise de médicaments après chaque « règles » peut occasionner le kyste ovarien, selon un gynécologue

Le  Dr Delly Ndjongbo, gynécologue au centre Mère et Enfant de Barambu à Kinshasa, a indiqué mardi, que la prise régulière et abusive des médicaments par les  femmes après chaque période de menstruation peut occasionner le kyste ovarien.

Selon ce médecin, les femmes doivent prendre des mesures d’hygiène efficaces pendant la menstruation et être régulièrement en contact avec un gynécologue, voir un médecin généraliste qui maitrise les notions liées à l’environnement scientifique et sexuel féminin pour son contrôle sanitaire régulier.

Le gynécologue a, par ailleurs, fait savoir que le Kyste ovarien est un contenu purement solide qui se trouve au niveau d’un ovaire à la surface de celui-ci. Pour lui, le kyste ovarien est une maladie très courante et peut être causée par plusieurs facteurs notamment, une infection, une tumeur bénigne ou maline, certaines maladies héréditaires et autres.

« La majorité de kystes ovariens sont dits fonctionnels et disparaissent d’eux-mêmes avec le temps, voir sans traitement. Toutefois, certain kyste peut aussi se rompre, se tordre, grossir assez et entrainer des douleurs ou des complications chez la femme », a-t-il dit.

A en croire le  Dr Delly Ndjongbo, le kyste ovarien peut se rompre et laisser ses liquides se répandre dans le péritoine et entrainer des douleurs du côté gauche du bas ventre de la femme. Et certains médecins confondent souvent  ceci avec l’appendicite. ACP

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.