Now Reading:
Kabare : des pygmées ravissent 3 armes à des éléments de l’armée congolaise

Kabare : des pygmées ravissent 3 armes à des éléments de l’armée congolaise

Tout est parti d’un accrochage entre des pygmées et des éléments de forces armées congolaises (FARDC), lors d’une marche de colère à Kabamba dans le territoire de Kabare, lundi.

Le bilan est inquiétant. Un élément de l’armée congolaise est mort et 2 autres grièvement blessés. Coté pygmées, 3 personnes ont perdu la vie et 3 autres grièvement blessées.

Le cadre de concertation de la société civile du territoire de Kalehe (CCTSC) voisin explique que les pygmées sont sortis, lundi à 10h, pour réclamer la libération de leur chef emprisonné à Bukavu. Il était poursuivi pour des infractions commises dans le parc national de Kahuzi Biega (PNKB).

Lors des accroches, les pygmées ont ravi trois armes qui sont restées sans trace. Le cadre de concertation de la société civile de Kalehe, d’où les manifestants pygmées sont venus, les appelle à rendre les armes pour prévenir le pire.

Son président invite de même le commandant du secteur Sokola 2 sud-Nord à renforcer les effectifs dans la zone pour dissuader la bande des pygmées qui sèment la terreur. Delphin Birimbi adresse d’autres recommandations aux gardes-parc et au gouvernement congolais. Les gardes-parc doivent être en mesure de limiter la destruction du PNKB et les autorités doivent faire un effort pour fournir des terres aux pygmées.

Frédéric Feruzi

1 comment

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :