Now Reading:
Ituri : Fusillade d’un orpailleur par un militaire , la CRDH exige des enquêtes par l’auditeur militaire

Ituri : Fusillade d’un orpailleur par un militaire , la CRDH exige des enquêtes par l’auditeur militaire

Un élément FARDC aurait tiré sur un orpailleur répondant au nom de Reagan et qui est mort sur le champ ce mercredi 02 décembre 2020.

Le fait s’est passé dans le carré minier Eswiyo wapi à plus ou moins 47 kilomètres de Mambasa centre sur la route menant vers Isiro lors d’une patrouille militaire dans le carré minier sus évoqué puisque des rumeurs circulaient dans la zone comme quoi elle sera attaquée par les hommes porteurs d’armes à feu et blanches.

La convention pour le respect des droits de l’homme, CRDH en sigle , section de Mambasa qui dénonce cet énième cas de fusillade dans cette contrée, s’interroge pourquoi un élément FARDC bien formé peut-il tirer sur un individu qui n’est porteur d’aucun indice militaire.

 » Pourquoi ce soldat a tiré sur la victime qui n’avait pas d’indice militaire sur lui ? Pourquoi cet élément FARDC a tiré sur ce compatriote pendant qu’il n’y avait pas d’échange des tirs entre l’armée et l’ennemi ?  » s’interroge Kasereka SIVAMWENDA, coordonnateur de cette corporation plaidant pour les causes humaines.

Pour lui , l’auditeur militaire garnison de l’Ituri doit ouvrir des enquêtes susceptibles pour dénicher la véritable cause de la mort de ce citoyen congolais tout en se référant à l’article 16 de la constitution de la RDC qui stipule je cite  » La vie humaine est sacrée, nul n’a le droit de l’ôter « , fin de citation.

Nickson MANZEKELE depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.