Now Reading:
Beni : La délivrance des attestations de perte de pièce au coeur d’une controverse à Kasindi

Beni : La délivrance des attestations de perte de pièce au coeur d’une controverse à Kasindi

Les forces vives du groupement Basongora dans le secteur de Ruwenzori en territoire de Beni, soulignent qu’il s’agit d’un vaste complot et une dose de légèreté, sur la délivrance des attestations de perte des pièces d’identités par les officiers de l’état civil et de la police nationale Congolaise (PNC).

Dans une brève adresse à lesvolcansnews.net ce week-end, M. Kasereka Katavira, secrétaire de la société civile estime qu’en principe le demandeur doit se faire accompagner d’une personne crédible qui permettra d’apprécier le cas échéant, en lieu et place de se précipiter à la réception de l’argent en vue de satisfaire le besoin d’une catégorie d’individus avec un risque indirect de compromettre la souveraineté nationale congolaise.

En réaction, M. Mugheni Syauswa Euphreme, officier de l’état civil en groupement Basongora, a rejeté en bloc les accusations de la société civile. Ce dernier a indiqué qu’en cas d’avis favorable, l’attestation de perte des pièces d’identités est délivrée au demandeur, lorsqu’il possède une approbation d’un chef de base en fonction d’un témoignage conséquent.

Il a tout de même ajouteé que, la délivrance n’est pas forcément immédiate, cela se fait après un examen approfondi du dossier sur fond d’une enquête dans le logement d’accueil ou dans une résidence habituelle dans la mesure du possible.

Signalons ici que, la carte nationale d’identité n’existe pas jusque là en République Démocratique du Congo. Depuis un certain temps, c’est la carte d’électeur qui tient lieu d’un document légal qui justifie la nationalité congolaise.

PAUL ZAIDI

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.