Now Reading:
Goma : Relâchement dans l’observance des mesures barrières, la police lance le projet Police stop COVID-19-Goma.

Goma : Relâchement dans l’observance des mesures barrières, la police lance le projet Police stop COVID-19-Goma.

Ce vendredi 20 novembre 2020, les autorités policières de la ville de Goma ont procédé au lancement du Projet dénommé « police stop covid 19-ville de Goma ».

Ce projet qui a été lancé par le Ministre provincial de la santé devant plusieurs autorités policières et partenaires de santé, vise à faire impliquer les hommes en uniforme dans la sensibilisation pour lutter contre la 2eme vague du nouveau Corona virus vu que ces derniers temps, les cas de cette maladie montent en grande échelle au pays et en ville de Goma suite au relâchement observé dans l’application des mesures barrières contre cette maladie.

« Ce projet arrive à point nommé. Nous vivons la deuxième vague de la pandémie à Covid 19 dans notre pays, d’où l’importance de rappeler les mesures barrières édictées par le Chef de l’État. Si nous ne prenons pas en charge cette pandémie, nous risquons d’être débordés. C’est pourquoi j’invite la police à sensibiliser la population, » a dit Dr Eugène Nzanzu, ministre provincial de la santé au Nord-Kivu.

Le lancement de ce projet police stop covid 19 est intervenu au cours d’une parade spéciale qui a été organisée dans l’enceinte du stade Afia pour cette fin.

Pour le Commissaire Divisionnaire Adjoint de la Police Nord-Kivu qui a réceptionné ce projet au nom des tous les policiers, le virus circule toujours et le risque de nouvelles flambées reste élevé, d’où son appel à tous les policiers au Nord-Kivu de s’impliquer davantage dans la sensibilisation contre la Covid 19 en cette période où le pays se prépare à une deuxième vague du Corona virus.

Dans le cadre de la mise en oeuvre de ce projet appuyé par l’organisation Internationale de Migration « OIM », à partir de lundi prochain 23 novembre, 500 kits de protection individuelle entre autres les masques, gants, gels désinfectants ainsi que des thermo-flashs, seront donnés chaque jour à 500 policiers et ce, pour une durée de 6 mois. A côté de cela, il y aura la dotation en carburant des véhicules et motos des unités de la police engagées dans ces activités et les patrouilles y afférentes, a expliqué le chef de bureau ad-intérim de l’OIM au Nord-Kivu.

Signalons que depuis l’annonce le 10 mars 2020 de l’épidémie en RDC, 22 des 26 provinces du pays sont déjà touchées par cette maladie, le cumul de cas étant de 12.129 dont 12.128 cas confirmés.

Victoire Muliwavyo depuis Goma.

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.