Now Reading:
Nord-Kivu: Les Associations féminines promettent réintroduire la proposition d’édit portant « protection spéciale de la femme enceinte, du nouveau-né et de sa mère » à l’APNK

Nord-Kivu: Les Associations féminines promettent réintroduire la proposition d’édit portant « protection spéciale de la femme enceinte, du nouveau-né et de sa mère » à l’APNK

Dans une déclaration lue par Madame Nelly KYEYA ce mardi à Goma, devant la presse locale, les organisations féminines et membres de la société civile du Nord-Kivu, ont promis de réintroduire dans les prochains jours, la proposition d’Edit rejetée lundi dernier par l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu au cours d’une séance plénière, portant sur la « protection spéciale de la femme enceinte, du nouveau-né et de sa mère », un projet initié par l’Honorable Jean Paul Lumbu Lumbu, vice-président de cet organe délibérant.

Ces organisations féminines, ses disent être indignées et mécontentes du comportement de certains députés et dénoncent leurs refus, de légiférer les lois en vue de prévenir et de protéger les femmes contre la mortalité maternelle et infantile.

Elles constatent que les élus du peuple, ne tiennent pas compte de la valeur et de la dignité de la femme du Nord-Kivu à travers non seulement de la mauvaise interprétation des articles 203, 204 de la constitution de la RDC mais aussi de la misère et de l’ignorance des certaines femmes, qui sont trompées ou corrompues par des députés qui payent les factures d’hospitalisation ou de maternité lorsqu’elles sont prises en otage dans des structures sanitaires.

Une fois réintroduit, elles exigent son examen et son analyse en commission par les députés et le cas échéant, elles ont promis initiées une pétition en vue de récolter les signatures à travers la province avec comme finalité, l’adoption de l’édit sous examen.

Signalons que les députés provinciaux du Nord-Kivu, ont rejeté, le projet d’Edit portant protection spéciale de la femme enceinte, du nouveau-né et de sa mère, car selon eux, les matières relèvent de la compétence de l’Assemblée Nationale et elles visent à asphyxier la population nordkivutienne avec une nouvelle taxe.
ANA Ndoole

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.