Now Reading:
Kindu: un militaire en état ivresse tue 2 civils et blesse 7 autres

Kindu: un militaire en état ivresse tue 2 civils et blesse 7 autres

Il s’agit des faits qui se sont produits dans la soirée de ce lundi 26 octobre dans la Commune de Alunguli à l’endroit connu sous le nom de bearch central sur sa rive droite.

Selon des sources locales contactées par nos confrères de Actualité.CD, tout est parti d’une altercation entre un conducteur de mototaxi et un militaire FARDC autour d’un sujet qui n’est pas encore élucidé jusque-là. N’étant pas à même de digérer cela, le militaire en état d’ébriété très avancée, a ouvert le feu et a commencé à tirer dans tous les sens sur les paisibles citoyens.

Selon toujours les mêmes sources, une des balles a touché une jeune fille qui est morte sur le champ et dans la panique, deux taximans moto ont été aussi touchés, l’un à la jambe et l’autre à la poitrine. Plusieurs autres personnes au moins 7, ont été blessées par des balles perdues et c’était une débandade totale rapportent ces mêmes sources qui font savoir que le militaire ivre a été vite maîtrisé par un autre militaire avant qu’il ne rallonge sa liste des morts.

Signalons que toutes les sources officielles ne se sont toujours pas prononcées sur cet incident, elles promettent s’y prononcer plus tard, le temps pour elles de bien s’imprégner de la situation. Pendant ce temps, les conducteurs de mototaxis, pris de colère, étaient dans la rue toute l’avant midi de ce mercredi 27 octobre. Et pour exprimer leur mécontentement, ils ont cassé tout ce qu’ils trouvaient sur leur passage notamment les barrières de péage route érigées sur la route Kalima et la route nationale N°31 sur l’axe routier Kasongo.

Il vous souviendra que le 31 juillet 2020, un autre militaire en état d’ivresse avait ouvert aussi le feu sur 12 civils de Sange, cité située à 80 km de la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu. Dossier à suivre, …


Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.