Now Reading:
Goma: 65 étudiants de l’ISTA/Goma interpellés en pleine formation paramilitaire

Goma: 65 étudiants de l’ISTA/Goma interpellés en pleine formation paramilitaire

Tôt le matin de ce mardi 27 octobre, au moins 65 jeunes garçons présumés étudiants de institut supérieur des techniques appliquées ISTA-Goma, ont été interpellés par le commandement urbain de la Police nationale congolaise ville de Goma.

C’était aux environs de 3h du matin que la police a mis la main sur ces jeunes qui étaient enfermés dans un enclos d’une habitation du quartier Katindo derrière le campus du Lac dit Kinyumba.

Selon le commandant urbain ville de Goma, le colonel Job Alisa qui a livré cette information à la presse, ces jeunes s’entraînent depuis environ deux mois et ce dans la l’illégalité.


« Ces jeunes là et qui s’appellent des étudiants, nous les avons appréhendés aux environs de 3h du matin et quand nous les avons trouvé, eux mêmes ont avoués qu’ils viennent de faire 2 mois dans ces formations. Alors dans le cadre pour nous de lutter contre l’insécurité, c’était important qu’on puisse les interpeller. Un groupe des gens ne doit pas s’organiser et faire un mouvement sans que les services de sécurité ne soient informés. Vous parlez des voleurs en masse dans la ville, quelqu’un qui se réveillerait à 3h du matin et se retrouver à 10, 11, 50 ou au delà, on va les considérer comme des suspects » a déclaré le colonel Job Alisa

Ces jeunes interpellés ont été mis à la disposition de la hiérarchie chargée de la police judiciaire pour d’amples vérifications, cette hiérarchie pourra alors à son tour prendre contact avec le DG de la dite institution pour qu’il confirme s’il s’agit bien de ses étudiants avant toute décision.

Le colonel Job Alisa invite tous les jeunes qui aimeraient servir sous le drapeau de passer plutôt par des voies légales afin de ne pas être traité de suspects. A la population il en appelle à conjuguer ensemble les efforts pour la paix.

Depuis un bout de temps, la ville touristique de Goma fait face à une insécurité grandissante caractérisée par des assassinats, cambriolages, vols et pillages. Le cas récent est le meurtre d’un changeur de monnaie au quartier Katindo il y’a deux semaines.


Victoire Muliwavyo et Ana Ndoole depuis Goma

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.