Now Reading:
RDC : Le FCC compte faire obstacle à la violation de la constitution.

RDC : Le FCC compte faire obstacle à la violation de la constitution.

Réunis urgemment de manière circonstancielle ce jeudi 22 octobre 2020, les chefs des regroupements et partis politiques membres du Front Commun pour le Congo(FCC), on fait le tour de la situation politique du pays au lendemain de la cérémonie irrégulière de prestation de serment des personnalités nommées de manière illégale en qualité de juge à la cour constitutionnelle. Fait savoir le communiqué final lu tard dans la soiree, par le député national Didas Pembe.

La famille politique du sénateur à Vie Joseph Kabila Kabange constate que, « le choix délibéré de violer la constitution a été consommé jusqu’au bout, allant jusqu’à touché aux symboles et rituels de la République, à travers un passage en force qui fera date dans les annales sombres de l’histoire politique du pays à plus d’un titre. »

Mais également la première force du pays, tient à féliciter tous ses cadres évoluant au sein des institutions pour avoir refuser de cautionner une violation si flagrante de notre loi fondamentale, démontrant par la même occasion qu’il constitue une majorité réelle, vivante, unie pétrie de principes républicains et disciplinée.

Le FCC tient a réaffirmé que sa position sur ce dossier de nomination des nouveaux juges constitutionnels reste inchangé en effet, la nullité de nomination du juge étant de plein droit conformément à la loi organique pertinente, le FCC ne reconnaît pas ce dernier et ne se sentira lié à aucun acte qu’ils poseront.

« Le FCC rassure, l’opinion tant nationale qu’internationale qu’il poursuivra son combat dans le respect de la constitution et des lois de la République seul gage véritable d’un État des droits et qu’il usera de toute les voies légales pour atteindre son noble objectif et pour s’opposer à toute initiative visant à déstabiliser les institutions de la République. »

« Dans cet optique, ayant librement opté pour une coalition dans l’intérêt du pays alors qu’il aurait pu choisir la cohabitation, le FCC se fit prêt à assumer ses responsabilités au regard de la confiance que les peuples souverains investit en lui octroyant la majorité à l’Assemblée nationale d’une part et des prescrits de la constitution d’autres part. »

Cette formation politique potentielle de la RDC, prend en témoin la population et lui demande de rester mobiliser afin de faire barrage à toute tentative tendant à à liquider l’héritage d’un combat commun en vue de l’instauration des institutions démocratiques dans notre pays, combat couronné par la première alternance pacifique du pouvoir.

Il convient également de signaler que, les sénateurs du FCC ont saisi le lundi dernier la Cour constitutionnelle en interprétation de l’article 158 de la constitution en rapport avec le renouvellement des juges constitutionnels. Entre-temps, la prestation de serment des juges constitutionnels nommés en juillet dernier par le chef de l’État, s’est déroulée mercredi 21 octobre 2020, à l’absence de tous les députés, sénateurs et ministres issus de la classe dominante du pays.

PAUL ZAIDI

Leave a Reply

Free Porn porn Sex
Input your search keywords and press Enter.