Now Reading:
Beni : L’insécurité à la base d’une faible productivité et rentabilité du riz cultivé par les petits producteurs dans le Ruwenzori(PASA N-K)

Beni : L’insécurité à la base d’une faible productivité et rentabilité du riz cultivé par les petits producteurs dans le Ruwenzori(PASA N-K)

La Ligue des Organisations des Femmes Paysannes du Congo, LOFEPACO à travers le Projet d’Appui au Secteur Agricole au Nord-Kivu, qui a récemment relancé la filière riz dans le territoire de Beni se plaint de l’insécurité persistante et les déplacements massifs de population qui continue de perturber les activités agricoles.

L’escalade de l’insécurité dans le secteur de Ruwenzori a gravement perturbé les activités agricoles dans plusieurs agglomérations dont le sol conserve jusque là, une fertilité avérée. C’est ainsi que, la mobilité des rebelles Ougandais de l’ADF est tout grande pour l’agriculture régionale et se révèle en fonction de la principale conséquence d’une baisse de la production pouvant être une insécurité alimentaire.

Toutefois, la mise en œuvre du programme d’appui aux chaînes de valeur des petits producteurs agricoles en RD Congo est suffisamment ralenti puisque,
« Les agents qui fournissaient l’appui-conseil pour les activités de production agricole dans certaines zones ont cessé de se déplacer. L’insécurité a aussi mis un frein aux travaux d’aménagement et d’extension des périmètres irrigués », explique M. Richard Mbakulirayi.

Précisons que le Projet d’Appui au Secteur Agricole du Nord Kivu (PASA NK) est une intervention du gouvernement de la République démocratique du Congo cofinancée par le Fonds International de développement agricole (FIDA), le Fonds de Développement des pays exportateurs de pétrole (OFID).

Cependant l’Etat Congolais et les bénéficiaires, visent à consolider et rentabiliser les filières maïs, riz, pomme de terre et café en faveur de 28.400 ménages de petits producteurs dans les territoires de Nyiragongo, Rutshuru, Masisi, Beni et Lubero au Nord-Kivu.

En cas de réussite de ce projet, l’insécurité alimentaire sera boutée dehors dans les zones d’exécution, a fait savoir M. Richard Mbakulirayi.

PAUL ZAIDI

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.