Now Reading:
BENI : Vers l’éradication de tous les marchés pirates et ambulatoires alimentés par les Ougandais à Kasindi

BENI : Vers l’éradication de tous les marchés pirates et ambulatoires alimentés par les Ougandais à Kasindi

La décision d’éradiquer tous les marchés pirates et ambulatoires motivés en grande majorité par les citoyens Ougandais plus précisément en groupement Basongora, est contenue dans un communiqué officiel du service de l’économie nationale, rendu public dimanche 4 octobre 2020 dont une copie est parvenue à lesvolcansnews.net tard dans la soirée.

En effet, le chef de secteur du service de l’économie nationale antenne de Kasindi M. Kambale Muhasa appelle tous les commerçants à négocier un étalage dans le marché central de Lubiriha.

Il a fait savoir qu’à ce jour, le marché reconnu de la cité frontalière de Kasindi est de plus en plus dépeuplé, la circulation est devenue fluide sur les artères principales et aux alentours du marché, les activités de ces vendeurs ambulants perturbent significativement le système de travail des commerçants réguliers lorsqu’il s’agit de payement de taxes et impôts dû à l’Etat Congolais, alors que le marché central de Lubiriha possède la capacité de contenir tout le monde.

A cet effet, Kambale Muhasa vient de créer une brigade chargée de lutter contre la vente à la sauvette, ainsi que l’utilisation des enfants dont l’âge varie entre 0 et 15 ans dans le secteur commercial.

Il convient également de signaler en outre que, lors de la fermeture des frontières terrestres entre la République Démocratique du Congo et l’Ouganda au mois de mars dernier en vue de contrecarrer la propagation du coronavirus, plusieurs opérateurs économiques Ougandais pillulent les lieux de négoce sur le Congolais et celà sans pour autant disposer une catégorie de documents migratoires autorisant leur séjour dans cette partie du grand Nord-Kivu.

« Cette situation qui risquerait de créer une entorse diplomatique entre ces deux pays de la région des grands lacs » a affirmé M. Kambale Sivavuhirwa Barthélémy, fonctionnaire délégué du gouverneur de province affecté à Kasindi.

Lors d’une brève adresse à la presse locale le week-end dernier, ce représentant du pouvoir public à instruit les responsables de la direction générale des migrations (DGM), de procéder à l’identification de tous les irréguliers en guise de faire appliquer de manière stricte les prescrits de la législation Congolaise liée à la migration aux frontières.

PAUL ZAIDI

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.