Now Reading:
Amour Afrique Congo n’est pas un site de promotion de l’homosexualité mais tolère les orientations sexuelles des individus

Amour Afrique Congo n’est pas un site de promotion de l’homosexualité mais tolère les orientations sexuelles des individus

Suivi par 200 000 abonnés sur facebook dans un laps de temps d’un an et 6 mois, ce site qui se veut un espace d’information et d’échange sur les questions en rapport avec l’amour, la sexualité, les relations et la santé reproductive a été officiellement présenté aux médias, ce vendredi soir à Goma, au Nord-Kivu.

Amour Afrique Congo est une plateforme qui a été lancée le 14 février 2019, dans un environnement socioculturel restrictif, quant à ce qui concerne le sujet sexualité en RDC. Les tabous qui entourent la sexualité dans la société est à l’origine d’innombrables conséquences qui coutent parfois la vie à plusieurs jeunes juste parce qu’ils n’ont pu avoir accès à la bonne information, explique Rodriguez Katsuva, l’un des éditeurs d’Amour Afrique Congo.

C’est la principale raison qui a conduit l’association Habari RDC, initiateur de la plateforme, à la mettre en œuvre avec l’objectif de donner accès aux jeunes congolais à des informations essentielles pour une vie saine. Sa stratégie ’Plaisir Positif’ marque la distinction de la plateforme qui annonce être la première plateforme des informations sûres en santé et droits en matière de sexualité et de reproduction (SDSR) en RDC.

Sous ce dernier chapitre, Amour Afrique Congo est en mesure de soutenir les jeunes, en particulier les jeunes femmes, dans leurs choix en matière de procréation et leur accès aux services. Il les aide également à traiter des problèmes extrêmement délicats tels que la violence sexiste, le viol et l’inceste.

La question de l’homosexualité dans le traitement de la sexualité à Amour Afrique Congo

Ceux qui aiment les sujets abordés par Amour Afrique Congo (AAC) sont nombreux. 370 000 personnes visitent son site actuellement selon les analyses de Google, peut-on lire dans son thème de référence sur la présentation de la plateforme. Toutefois, ceux qui soupçonnent le site d’un penchant pro-homosexuel sont de même nombreux.

A Goma par exemple, il est courant d’entendre qu’Amour Afrique Congo aurait reçu de financements pour encourager la communauté LGBT dans le pays. De telles opinions sont en réaction au traitement illimité des sujets en rapport avec la sexualité, dans une culture où l’amour est défini comme une relation entre les sexes opposés.

La question mettant en doute les motivations d’Amour Afrique Congo qui aurait été créée pour promouvoir l’homosexualité en RDC est revenue dans cette assistance faite des journalistes et des jeunes invités, à la cérémonie de présentation du site, ce vendredi soir, à l’hôtel Mbiza.

En réponse au journaliste qui l’a posée, Rodriguez Katsuva a expliqué que là n’était pas la motivation de la création de la plateforme. Il a rappelé la diversité des croyances religieuses et autres qui caractérisent la société congolaise et la nécessité d’éviter de toucher leurs sensibilités dans le traitement des sujets. Pour cet éditeur d’Amour Afrique Congo, la communauté LGBT qui fait partie de la société congolaise est l’une des sensibilités que la plateforme respecte et ne doit pas blesser par la qualité de ses traitements.

L’AAC se veut un espace qui offre aux jeunes de toutes les tendances sociales l’opportunité de s’informer sur la sexualité et de s’exprimer librement, au-delà des tabous qui entourent jusqu’ici ce domaine de la vie en RDC.

Les éloges de jeunes qui lisent couramment Amour Afrique Congo

Junior, âgé d’environ 25 ans, était dans la salle. Il vante les mérites d’un Amour Afrique Congo qui a su la sexualité sur la place publique pour corriger les erreurs de son adolescence en ce qui concerne le sexe. ‘’C’est quelque chose qui n’existait pas avant où les jeunes congolais pouvaient s’exprimer librement sur leur sexualité car nombreux considéraient ceci comme un tabou. Et aussi leur liberté d’expression sur l’homosexualité, l’avortement, jeunesse et consort’’, explique-t-il.

Junior a des craintes si une telle initiative n’est pas encouragée. ‘’J’ai peur que la génération qui vient après nous fasse les mêmes erreurs que nous. Nous, on a découvert le sexe par nous-mêmes, et les erreurs on a payé le prix. Si aujourd’hui à travers Amour Afrique ces jeunes sont préparés, sensibilisés, conscientisés, il n’y a pas de problème, ça va permettre aux jeunes d’éviter des avortements clandestins et d’autres actes qui peuvent les amener à la mort’’, reconnait Junior.

Pour sa part, Yvonne, jeune fille d’environ 25 ans, il n’ ya pas de mal dans le travail que fait Amour Afrique Congo. Elle affirme que le site permet aux jeunes de savoir de nombreuses choses sur la sexualité. Les soupçons ne de promotion de l’homosexualité n’ont pas de fondement aussi longtemps qu’Amour Afrique Congo respecte les sensibilités en termes de croyances au niveau socio-culturel, laisse-t-elle entendre.

Amour Afrique Congo dont les données sur les questions et les intérêts des jeunes en matière de sexualité et de santé reproductive permettent à la RNW Media de partager avec les ONG respectées et des agences gouvernementales afin d’informer et d’évaluer les politiques publiques et l’offre des services en la matière, est aujourd’hui établie dans quatre villes de la RDC dont Kinshasa, Lubumbashi, Goma et Beni.

Frédéric Feruzi

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.