Now Reading:
Journée internationale de la paix : « Il n’y a pas de paix en RDC »(maitre BAUNDA BAHATI)

Journée internationale de la paix : « Il n’y a pas de paix en RDC »(maitre BAUNDA BAHATI)

Lors d’une interview avec lesvolcansnews.net à l’occasion de la journée internationale de la paix Maitre Baunda Bahati pense que personne ne peut contredire cette version.

« La paix en RDC n’existe pas cher. Je pense que personne n’est à mesure de nous contredire en ce jour avec tout ce que nous vivons à l’est, plus particulièrement à Beni et Ituri avec le massacre qui ne dit pas son nom, la province du Sud Kivu qui n’est pas du reste avec les Ngumino, Turihamwe…la multitude de groupes armés qui sème la terreur partout. Il est vrai que les militaires zambiens se sont retirés du territoire congolais au Kasaï. Tout ce que nous avons cité prouve à suffisance que la paix est loin d’être une réalité en RDC.

A la question de savoir ce que peuvent faire les digeants du pays pour finir avec la tragédie de guerre dans l’Est de la RDC, Maitre Baunda Bahati soutient que la paix est l’affaire de tout le monde.

« La question de la paix n’implique pas seulement la sécurité mais aussi le développement. Donc lorsque les armes chantent la musique de la mort, comprenez que le développement ne peut intervenir. Aux autorités de fournir des efforts pour rétablir la paix en RDC. C’est par exemple procéder par des mutations des tous les militaires qui ont passé plus de 10ans à l’est, accélérer la démobilisation des groupes armés, et ceux qui voudront devenir des militaires, ils doivent aller servir dans d’autres provinces. Les autorités doivent éviter les erreurs du passé avec le mixage, brassage du régime passé. En ce qui concerne les pays voisins avec leurs incursions dans notre pays, il faut la création d’un tribunal ad hoc pour juger tous ces malfaiteurs comme fut le cas du TPIR: Tribunal Pénal international pour le Rwanda. Ce tribunal n’aura pas seulement la compétence de juger les étrangers mais aussi les nationaux qui sont de mèche avec les précités.

Cette journée est passée sous un silence en commune rurale de Lubero où la population n’a vu aucune affiche sur cette journée.

Laurent Tsongo TSOKAL

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.