Now Reading:
Nord-Kivu : Les femmes de la commune rurale de Lubero exigent le départ du Colonel Nyombi Kotakoli Bernard

Nord-Kivu : Les femmes de la commune rurale de Lubero exigent le départ du Colonel Nyombi Kotakoli Bernard

La ligue des femmes de la société civile du territoire de Lubero a organisé une marche pacifique ce lundi, 21 septembre 2020 pour exiger le départ du commandant du commissariat territorial de la PNC Lubero.

Cette marche est partie du bureau de la société civile coordination de Lubero, et s’est soldée par la lecture d’un mémorandum demandant le départ immédiat du Colonel Nyombi Kotakoli et sa famille.

Ces femmes accusent le commandant de la PNC à Lubero de menaces et de s’être détourné de sa mission. Raison pour laquelle elles exigent d’ailleurs son arrestation immédiate. Ces femmes accusent également son épouse Niclette Nyombi de violences, tortures, coups et blessures volontaires à l’endroit de deux filles de Lubero en leur admistrant des coups de boxes et en introduisant une bouteille, du sable et cailloux dans la partie génitale de l’une des victimes après l’avoir déshabillé complètement.

Ces femmes ont été reçues par l’administrateur assistant chargé de l’administration et politique Faustin Kambale Kitiiri accompagné de Marie Josée, administrateur assistant chargé de finances du territoire de Lubero à son bureau. Xelui-ci a promis de faire parvenir le mémorandum à qui de droit, tout en leur demandant de garder leur calme.

Contacté par lesvolcansnews.net, le colonel Nyombi Kotakoli rejette toutes ces accusations portées contre lui et fait savoir que l’infraction est individuelle. Pour lui, c’est son épouse qui a commis l’infraction et pas lui.

Celui-ci soutient que les faits se sont passés à son absence. Il demande à la justice de punir sa femme conformément à la loi, tout en demandant pardon pour sa femme Niclette pour des violations commises à des femmes à Lubero.

Laurent Tsongo TSOKAL

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.