Now Reading:
Nord-Kivu/Butembo : Les vainqueurs d’Ebola sont stigmatisés dans la société

Nord-Kivu/Butembo : Les vainqueurs d’Ebola sont stigmatisés dans la société

La fin de l’épidémie d’Ebola dans la partie Est de la République Démocratique du Congo a été déclarée depuis avril 2020 par les autorités sanitaires.

Cependant, les guéris de cette épidémie ont de la peine à intégrer et marcher sur la même cadence avec la population dans la société.

Réunis au sein de l’Association des Vainqueurs d’Ebola, une structure d’encadrement d’anciens patients sortis guéris dans les hôpitaux spécialisés pour un traitement d’Ebola, créée par les autorités sanitaires afin de permettre un suivi régulier sur l’évolution de leur État de santé, les guéris se sentent malaisés de l’accueil leur réservé par la communauté.

Guylaine Mulindwa est parmi les vainqueurs de cette épidémie, dans une interview accordée à notre reporter, elle n’hésite pas à qualifier ce fait de stigmatisation et de marginalisation.

“Nous avons un problème d’intégration communautaire, nous sommes stigmatisés, marginalisés dans la société. On dit de fois que nous comme nous avons été des malades nous risquerons de contaminer les autres. Dans les structures sanitaires, le personnel soignant ne peut même pas nous toucher, une fois il a entendu que c’est un guéri d’Ebola. C’est seulement aux cliniques universités de l’Université catholique du Graben qu’on nous soigne,” a révélé, toute mécontente cette guerie d’Ebola à Butembo.

Une situation condamnée par les experts en santé publique ainsi que certains epidémiogistes. Parmi eux, Jules Kasereka Vahikeya précise que ces guéris ne présentent plus aucun danger pour la communauté étant donné qu’ils ont suivi un traitement efficace dans les centres de traitement d’Ebola de la ville de Butembo.

“Ces vainqueurs n’ont plus des problèmes car ils sont déjà guéris. La population doit les accueillir sans aucune crainte car il n’y a aucun risque étant donné qu’ils sont déjà guéris,” a dit cet épidémiologiste.

Signalons que la ville de Butembo était considérée comme l’épicentre de l’épidémie d’Ebola. Plusieurs centaines des personnes ont été victimes et sont mortes au côté des milliers de guéris.

Lyriciste Fabrice depuis Butembo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.