Now Reading:
Maître Jimmy Nzialy n’est pas encore condamné mais juste retenu par la justice ( Avocat Conseil)

Maître Jimmy Nzialy n’est pas encore condamné mais juste retenu par la justice ( Avocat Conseil)

Le ministère public devra faire savoir au conseil de juridiction ainsi qu’à l’opinion public le motif de l’interjection d’appel qui a annulé, quelques heures après, l’ordonnance de la liberté totale de Me Jimmy Nzialy. Cette demande a été formulée par le conseil du prevenu à travers un point de presse tenu ce mardi 02 juin 2020 en ville de Goma au Nord-Kivu.

Le conseil de juridiction du coordonnateur de la Génération Positive-RDC par sa demande, a éclairé l’opinion public en ce qui concerne le dossier de l’affaire opposant Me Jimmy Nzialy à l’honorable Patrick Munyomo pour que la population ne reste pas dans la confusion car ce dossier n’est jusque là pas encore fixé, ce qui ramène à dire qu’il n’est pas encore condamné bien que retenu par la justice.

C’est en date du 27 mai 2020 que Me Jimmy Nzialy et l’artiste Blackman ont comparu devant la justice, comparution consécutive à la chanson produite par cet artiste et militant du mouvement citoyen « Raiya Nashimama » à l’encontre du député Hubert Furuguta, un dossier qui reste jusque là incertain, selon son conseil.

Ayant libéré l’artiste en cette même date en pleine audition, la justice a retenu le coordonnateur de la Génération Gositive pour imputation dommageable et outrage à l’endroit du député Patrick Munyomo.

En date du 28 mai 2020, les avocats de Jimmy Nziali ont appris qu’une main levée avait été exigée par le ministère public suite à une raison bien précise.

 » A notre arrivée au conseil, le ministère public n’avait pas trouvé de fait infractionnel à l’encontre de notre client, c’est pourquoi il avait exigé une main levée, » dixit Serge Paluku, un des avocats conseils de Maître Jimmy Nziali.

Il ajoute qu’ayant appuyé cette main levée comme conseil, l’obtention de l’ordonnance de cette main levée a eu lieu le jour suivant, soit le 29 mai 2020 et dont le processus pour qu’elle soit exécutée devait commencer.

Une chose ayant surpris le conseil du coordonnateur de la Génération Positive, dans moins de 10h de l’obtention de cette ordonnance, « le même ministère public a encore fait appel, ce qui a annulé l’ordonnance de la liberté totale de Maître Jimmy Nziali » a-t-il poursuivi.

Le motif de cette interjection d’appel reste inconnu et incompris par le conseil de juridiction, ce qui fera l’objet même de la prochaine audience, révèle-t-il.

A la question de savoir s’il y aurait d’ingérence politique dans ce dossier, le conseil de Jimmy Nziali dit qu’il ne saurait confirmer ni infirmer cette thèse, estimant que le droit va primer sur toutes les questions, politiques ou pas vu qu’il est non seulement dans un état de droit mais aussi que l’audience va se dérouler dans une indépendance totale et ces choses iront pour le mieux, car la constitution de la RDC garantie la liberté d’expression.

L’audience va se tenir ce mercredi 03 juin 2020 dans le strict respect des gestes barrières et qui aura au centre du débat, le motif de l’annulation de l’ordonnance de la liberté totale de Me Jimmy Nziali. Son conseil appelle la population à garder son calme.

Zaïna Bwale Godlive

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.