Now Reading:
GOMA : Les revendeurs des produits pétroliers dits Kadhafi, dénoncent les tracasseries policières dont ils sont victimes depuis un temps

GOMA : Les revendeurs des produits pétroliers dits Kadhafi, dénoncent les tracasseries policières dont ils sont victimes depuis un temps

Au moins 847 litres de carburant, plus de 1300 dollars et 5 téléphones des revendeurs des produits pétroliers dits Kadhafi de la ville de Goma ont été saisis par les éléments de la police dans un intervalle de 10 mois. Ce bilan a été dressé par ces petits détaillants du carburant réunis au sein de leur association dénommé Association des Revendeurs des Produits Pétroliers pour le Développement Intégral « ARPPDINOKI » en sigle. C’était ce jeudi 28 mai au cours d’un entretien accordé à lesvolcansnews.net.

Dans cet entretien, il ressort que les revendeurs de l’axe Mairie-BDGL en ont été plus victimes.

 » Nous, les revendeurs des produits pétroliers, sommes connus et d’ailleurs notre association est légale car elle a tous les documents nécessaires pour fonctionner dans notre pays. Vraiment nous traversons une vie pénible à cause de ça parce qu’à part des biens emportés, ils emprisonnent même nos membres. D’ailleurs l’un des nos membres avait été tracassé jusqu’à être hospitalisé, jusqu’à présent sa santé n’est pas toujours bonne. C’est souvent les hauts gradés de la police qui nous tracassent et le moment venu nous allons citer leurs noms, » a expliqué Katembo Mwabza Passager, coordonnateur de l’association.

Ainsi donc, l’association qui s’acquitte des droits et devoirs de l’État, demande l’implication personnelle du gouverneur de province pour que ses membres qui ont été victimes de ces tracasseries policières soient remis dans leur droit et que ce genre de pratique ne puisse se répéter.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.