Now Reading:
Sud-Kivu : Les organisations de la société civile à Fizi annoncent trois journées mortes pour exiger la réhabilitation de la RN5

Sud-Kivu : Les organisations de la société civile à Fizi annoncent trois journées mortes pour exiger la réhabilitation de la RN5

Dans une lettre adressée au gouverneur de province du Sud Kivu, ce mercredi 5 fevrier, le Collectif des organisations de la société civile et la FEC du territoire de Fizi préviennent l’autorité sur l’organisation de trois journée de ville morte sur l’étendue allant de Makobola à Lulimba.

Dans le même document, les forces vives annoncent trois journée aans activités à partir du lundi 10 au mercredi 12 février.

 » Pas d’écoles, pas de marché, pas de transport, » peut on lire dans cette correspondance.

Ces structures citoyennes exigent la réhabilitation de la Route Nationale numero 05 en état de délabrement avancé et qui bloque la circulation des engins d’Uvira à Baraka; alors que ce tronçon routier a fait l’objet du projet pro-route de la banque mondiale dont l’entreprise AFRICANA avait gagné le marché, mais jusque là, aucun jalon n’a été posé dans le cadre de ce projet.

Il est aussi signalé l’indifférence du service de FONER établi à Mokobola qui perçoit régulièrement de l’argent sur des engins pratiquant cette route,sans toutefois réaliser même un service minimum dans le cadre d’entretien routier.

Depuis le désengagement de la société minière BANRO MINING qui à son temps,intervenait dans les cas d’urgence pour permettre à ses engins de passer, la route est redevenue impracticable.

Consécutivement à leur lettre à l’autorité narionale de l’Office des routes N°02/01/2020/SOCIV-FV/TF du 16 janvier 2020 ayant pour objet, mise en garde dont l’échéance pour poser un geste est terminé, ces organisations promettent de passer à la vitesse supérieure pour trouver gain de cause à ce qu’elles appellent droit de la population.

Unega Cédric

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.