Now Reading:
Adoption de la feuille de route du projet conjoint du chemin de fer Burundi-Tanzanie–RDC

Adoption de la feuille de route du projet conjoint du chemin de fer Burundi-Tanzanie–RDC

La deuxième réunion des ministres en charge des transports du Burundi, de la République Unie de Tanzanie et de la République démocratique du Congo (RDC) tenue à Bujumbura capital du Burundi, du 27 au 29 janvier 2020, a adopté la feuille de route proposée pour la mise en œuvre du projet du chemin de fer Uvinza- Musongati- Gitega-Bujumbura-Uvira-Kindu.

Le ministère des Transports et voies de communications, qui a livré cette information indique que cette réunion tripartite à laquelle ont pris part les ministres Jean Bosco Ntunzwenimana, Didier Mazenga Mukanzu, Isaac A. Kamwelwe, respectivement ministre Burundais des Transports, travaux publics de l’équipement et de l’aménagement du territoire du Burundi, ministre R.D Congolais des Transports et voies de communications et ministre Tanzanien des travaux publics, des transports et communications se sont mis d’accord sur une série de points à traiter notamment, les études de faisabilité de la voie ferrée Gitega-Bujumbura-Uvira-Kindu qui doit s’exécuter comme un seul projet en étant conjointement financé par la RDC et le Burundi.

Ils ont chargé les experts respectifs à finaliser l’évaluation sur l’inclusion d’un pont multimodal comprenant la route, les communications et les services publics, avant d’approuver l’inclusion de l’électricité de la ligne de chemin de fer lors des appels d’offres.

Selon la source, les trois ministres se sont également convenus de soumettre leurs propositions de financements pour la mise en œuvre du projet d’ici le mois de mai 2020. Ils doivent également adopter des normes de spécifications techniques communes pour la construction de ce chemin de fer afin d’en assurer une
exploitation sans faille. Les ministres des transports de ces trois pays se sont aussi engagés d’envisager la mise en place d’un système multimodal intégré (Route, rail et lac) pour compléter les efforts dans le cadre de ce projet commun et de soutenir les facilitations.

La même source indique qu’au cours de leur rencontre, les parties ont évalué les mesures prises lors de la réunion ministérielle tenue à Kigoma en Tanzanie en novembre 2019, avant de réaffirmer l’engagement de leur pays respectifs de faire accélérer la mise en œuvre de ce projet.

Pour le ministre Mazenga Mukanzu, la construction de ce chemin fer favorisera le développement des échanges commerciaux entre les trois pays et contribuera à booster le développement de ces pays, avant d’ajouter que la RDC se prépare à réhabiliter l’ensemble de son réseau ferroviaire.

La prochaine réunion est prévue à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga, en mars 2020 afin de recevoir le rapport final des consultants et évaluer l’état d’avancement de la feuille de route, rappelle la source. ACP

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.