Now Reading:
Kinshasa abritera le 10ème sommet des Chefs d’Etat du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba

Kinshasa abritera le 10ème sommet des Chefs d’Etat du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba

Le ministre d’Etat, ministre de la Communication et médias, David-Jolino Diwampovesa Makelele a présidé, mardi, la réunion de la commission préparatoire « Communication et médias » du 10 sommet des Chefs d’Etat du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, prévu le 24 février prochain à Kinshasa.

Le ministre d’Etat circonscrit cette rencontre des Chefs d’Etat comme le plus grand événement diplomatique de cette année décrétée « Année de l’action », par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi
Tshilombo, avant de définir les défis auxquels les médias sont appelés à réussir la médiatisation, avant, pendant et après, de ce rendez-vous des pays signataires de l’Accord-cadre.
Aussi, a-t-il, rappelé l’importance des moyens techniques, logistiques et humains nécessaires pour assurer la couverture de cet événement par les médias internationaux et nationaux, particulièrement la presse publique, à savoir la RTNC et l’ACP. D’où l’obligation pour ces dernières de déposer leur état de besoin en rapport avec la couverture médiatique du sommet.

Le directeur général de la RTNC, Ernest Kabila, a fait valoir la disponibilité de son organe de presse à accompagner le gouvernement pour la réussite de cet événement. Il a évoqué certains éléments liés à la retransmission du sommet notamment la localisation des différents sites, le déploiement des journalistes, etc.

De son coté, le directeur général de l’ACP, Lambert Kaboyi a remercié le ministre d’Etat de l’avoir associé à cette séance de travail, avant d’affirmer que l’Agence est disposée à faire du bon travail au plan de la couverture médiatique du sommet. Il a également présenté les besoins de l’ACP liés aux moyens techniques et logistiques en vue de garantir une meilleure couverture de ces assises.

Le directeur de la presse présidentielle, Abraham Luakabuanga a, pour sa part, fait état du bon déroulement du sommet par des conditions de travail améliorées susceptibles d’un bon rendement par la gestion de l’ensemble de la communication du sommet grâce à une plate-forme médiatique axé sur le net.
Il a relevé le souci de voir toute l’expertise converger sur le plan de l’organisation afin de répondre aux attentes du Chef de l’Etat à travers une meilleure production et d’informer la population sur l’importance de ce sommet.

Enfin, M. Ivan Vangu Ngimbi, conseiller diplomatique au cabinet du ministre d’Etat à la Communication et médias a donné des explications sur l’ensemble des préparatifs du sommet au niveau de la grande commission préparatoire, avant de relever le sens de la séance de travail du jour qui visait la définition d’un cahier de charges au niveau de la commission « Communication et médias ». ACP

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.