Now Reading:
Goma: baisse du niveau du football, quelques éléments des réponses.

Goma: baisse du niveau du football, quelques éléments des réponses.

Le football étant du business ailleurs, par contre dans une grande partie de la RDC particulièrement au Nord-Kivu , cette discipline considérée comme sport Roi, est en décrescendo voir même à Goma, chef-lieu de la province.

« Un football en manque de mécénat, des dirigeants capables d’assumer leurs tâches, la majorités des matchs déficitaires dans toutes les compétions nationales que locales…, voilant pourquoi les athlètes se donnent à des pratiques nuisant leurs talents« pense Joslain Bushiri, deuxième vice-président de l’Entente Urbaine de Football de Goma,(EUFGO), lors d’un entretien avec votre site ce samedi 19 février 2019.

« Nos athlètes eux-mêmes font à ce qu’ils soient négligés. Quand vous allez sous autres cieux, vous ne verrez jamais les jeunes gens en train de jouer chez les vétérans ou les trouver en train de prendre l’alcool. Hélas, celà est devenu une spécialité chez nos jeunes gens » S’est-il exprimé, avant d’expliciter,
« ils sont tous les temps chez les vétérans parce qu’ils savent qu’après le match c’est l’alcool« .
C’est pourquoi selon lui, un tel joueur quand il dribble deux, trois vieux, il pense qu’il est devenu au top et oubli les entraînements.

A qui la responsabilité ?

L’ancien président de goma école de foot, considere les dirigeants des équipes comme auteurs de cette calamité.

« Les problèmes naissent au sein de l’équipe parce que beaucoup de dirigeants qui encadrent les équipes, ne veulent pas être deux,trois ou quatre, pour sauvegarder à eux seuls le titre président. Ce conservateur du titre d’honneur, une fois heurté à problèmes économiques, l’équipe est bloquée en subi. Alors qu’ailleurs, c’est un groupement des gens qui se réunissent, se mettent ensemble pour amener l’équipe de l’avant. C’est qui est différent chez nous, a-t-il poursuivi, pour beaucoup, ils créent les équipes pour une ambition autre que le football parce qu’il faut qu’on parle de lui à la cité et ailleurs.

Ce que pensent d’autres sportifs

Au-delà de cette solution de l’Union des présidents, le président de Goma sport(club local) lui préconise l’accompagnement de l’État congolais. » vous savez nous avons un problème de recettes qui pourraient nous aidé mais aussi les frais de l’État congolais loués a l’encadrement de la jeunesse car ça fait partie de ses objectifs, l’octroi des équipements avant la saison devrai nous allégé la tache parce-que on ne gagne absolument rien mais un jour ça ira et tous changera car c’est un long processus pour vivre le football professionnel « , a conclus l’ancien président du comité de soutien de DC Virunga de goma.

Pour une discipline qui veut quitte de l’amateurisme vers le professionnel, l’important serait de rectifier les tirs pour tous les acteurs intervenants dans ce sport au pays des léopards en général.

Georges Ben Muhima

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.