Now Reading:
Les festivités de fin d’année et de nouvel an : un risque des problèmes dans les ménages

Les festivités de fin d’année et de nouvel an : un risque des problèmes dans les ménages

A quelques jours des festivités de fin d’année et de nouvel an, les préparatifs se présentent comme une difficulté, si pas un problème majeur de déstabilisation au sein de plus d’un ménage dans la ville de Goma, on peut constater.
Vu la problématique conjoncturelle actuelle, il parait difficile à un bon nombre des parents de couvrir les besoins relatifs à ces fêtes exprimés par la famille. Ce qui crée des malentendus entre le papa et les enfants, quelques fois la maman qui ne comprennent souvent pas la situation que traverse le pays ces derniers temps.
Un fonctionnaire de l’État dont le salaire lui accordé ne parvient même pas à subvenir à la ration alimentaire mensuelle du ménage, alors d’où viendra l’argent avec lequel va-t-il fêter ? .

Un dans le secteur de taxis motos où aujourd’hui, les motards sont devenus très nombreux à Goma et les autres fuyant l’insécurité à l’intérieur de la province ne font que s’ajouter au jour le jour, les uns ne parviennent plus à épargner, les autres ne travaillent que pour le ventre, pour dire que l’histoire de la fête pour eux n’est qu’un rêve.

les commerçants de leur part ils se plaignent également du fait que leurs marchandises ne sont pas en train de s’écouler comme auparavant. certains femmes passent toute une journée pour ne vendre que deux pairs de chaussure au moment où nous approchons les fêtes, alors, elles sentent également touchés parce que les enfants ne vont pas manger les marchandises.

Les serviteurs de Dieu qui reconnaissent les difficultés auxquelles font face les parents à ces jours, leur exhortent à toujours prier pour que le bon Dieu puisse amener la paix dans le pays, afin que la situation retourne à la normale.

Gabriel Ishara

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.