Now Reading:
UNPC : on ne verra plus Solange LUSIKU NSIMIRE la 2ème vice-présidente

UNPC : on ne verra plus Solange LUSIKU NSIMIRE la 2ème vice-présidente

« M. Solange Lusiku Nsimire n’est plus sur la terre des hommes depuis le matin de ce samedi 13 octobre 2018  ». C’est le message choquant et encore trop choquant tombé vers 10H (heuIMG-20181013-WA0004.jpgre de l’Est). Personne ne pouvait l’accepter car on ne s’attendait pas à ça. Une heure après, c’est le président national de l’UNPC (Union Nationale de la presse du Congo) ; M.Kasongo Tshilunde qui confirme la triste nouvelle par un communique de presse.

« Dieu a donné, Dieu a repris. Plus rien à faire »

Madame Solange Lusiku Nsimire, notre Dieu t’a aimé plus que nous. Il t’a vu comme un fruit mûr de son champ et il t’a retiré de la terre. Ta place dans la  rédaction du journal Le SOUVERAIN reste vide mais tu nous laisses une image d’une femme engagée, courageuse et exemple pour toutes les journalistes de la RDC.

Qui était Solange Lusiku Nsimire ?

Solange Lusiku Nsimire est née le 20 Avril 1972. Ainée d’une famille, elle fait ses études en commerciales à l’ISP de Bukavu vers les années 2004. Avec l’avènement de la libéralisation de l’espace médiatique en RDC, Solange Lusiku fait ses premiers pas aux médias à la Radio Maendeleo avant de rejoindre la radio Maria, de l’archidiocèse de Bukavu où elle est la première présentatrice du journal parle avant de devenir directrice des programmes.

Solange Lusiku devient la première femme du Sud Kivu à se lancer courageusement dans la presse écrite. Elle œuvre au journal le Souverain où elle devient éditrice principale jusqu’à sa mort. Elle est présidente provinciale du comité sectionnaire de l’UNPC Sud Kivu de 2000 à 2014.

Grace à son courage dans le métier, Solange Lusiku rafle plusieurs prix et des distinctions au niveau international dont un doctorat Honoris causa de la prestigieuse Université de Louvain en Belgique.

Elle est aussi membre du conseil administration de l’Universite catholique Bukavu UCB.

Solange Lusiku était membres de plusieurs associations des femmes, elle meurt en qualité de vice-présidente nationale de l’UNPC.

Elle laisse sept orphelins dont deux garçons, et 5 filles.

Gabriel Kashugushu

IMG-20181013-WA0004.jpg

1 comment

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.