Now Reading:
Persistance de l’Ebola au Nord-Kivu : les autorités coutumières tentent avec cérémonies traditionnelles

Persistance de l’Ebola au Nord-Kivu : les autorités coutumières tentent avec cérémonies traditionnelles

Persistance de l’Ebola au Nord-Kivu : les autorités coutumières tentent avec cérémonies traditionnelles

43588740_10157195876109252_4760101301990195200_n.jpgSa majesté M’fumu Difima Ntilu a dirigé mardi au musée de Goma, la cérémonie traditionnelle tendant à demander aux ancêtres la protection et l’éradication de la maladie à Virus Ebola déclarée le 01 aout dernier à Mabalako, en territoire de Beni et dont la fin devient difficile.

Plusieurs autres chefs traditionnels de la province du Nord-Kivu et d’autres provinces de la RDC, ont passé par les rites en usant les poules, les chèvres et plusieurs effets de sacrifice mélangés au sang, qui ont été versé dans les eaux du lac Kivu.

Pour le Roi Kongo, sa majesté M’fumu Difima, secrétaire général de l’Alliance nationale des autorités traditionnelles du Congo, la persistance de la maladie d’Ebola et de la guerre des ADF en province du Nord-Kivu, est une expression de la colère des aïeux. «  Avec ce sang que les chefs viennent de verser, nous demandons que si les  esprits des ancêtres sont surchauffés, nous demandons que par ce sang que ces esprits soient apaisés et que les ancêtres pardonnent leur peuple », a déclaré M’fumu Dimite qui a dit que cette cérémonie va neutraliser et stopper l’Ebola considéré comme un vent maléfique qui a soufflé dans la région de Beni « que le sang ne puisse plus couler quelque soit par la guerre ou que par Ebola ». « Nous garantissons à toutes les communautés du Nord-Kivu que les autorités coutumières sont debout pour leur protection» -t-il rassuré en sens invitation  de la population affaire toujours confiance au coutumiers.43646335_1937925893179024_143254334895816704_n.jpg

Ainsi, le chef de la délégation de Bami a appelé la population des milieux infectés par Ebola, au respect strict des mesures mises en place par les équipes  de riposte contre cette maladie.

 

 

Cette cérémonie est considérée comme une riposte socio-culturelle d’Ebole et riposte contre les violences vécues  en province du nord

 

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.