Now Reading:
Pour le disfonctionnement et l’insuffisance des textes constatés en son sein : La FECOFA invitée au Caire pour une réunion avec la CAF

Pour le disfonctionnement et l’insuffisance des textes constatés en son sein : La FECOFA invitée au Caire pour une réunion avec la CAF

La Fédération congolaise de football association (FECOFA), est invitée au Caire, capitale de l’Egypte, pour une réunion avec la Confédération africaine de football (CAF), indique la copie de la correspondance de cette dernière à l’organe technique du football congolais.

Selon la source, pour la FECOFA, cette invitation concerne  son président intérimaire, Donatien Tshimanga Mwamba, le 2ème vice-président Didier Masamba Malonga,  le  directeur financier Roger Bondembe Bokanyanga Bobo, le secrétaire général Belge Sitwatala Matulwakila et le Directeur technique national (DTN), Médard Lusadusu, tous attendus le 2 décembre prochain dans la capitale égyptienne pour une réunion tripartite entre la Fédération internationale de football association (FIFA), la Confédération africaine de football (CAF) et la FECOFA (CAF).

L’objectif de cette tripartite concerne une feuille   de route commune entre les uns et les autres pour réussir la mission attendue de l’administration de l’avenue de la Justice, dans la commune de la Gombe, pour le disfonctionnement et l’insuffisance des textes constatés en son sein et qui nécessitent une restructuration de fond en comble.

Cela, d’autant plus que ces insuffisances s’érigent en faux contre tout principe de la bonne gouvernance, mise à ce jour, autant à la CAF qu’à la FIFA, qui tiennent mordicus à assainir la gestion de la FECOFA à travers des stratégies financières et de marketing à même de donner un nouveau souffle à cette dernière.

Des recommandations pour une fédération new-look

 Aussi, la CAF a-t-elle formulé un certain nombre des recommandations parmi lesquelles la révision des statuts de la fédération congolaise de football et autres textes qui régissent le football national en même temps qu’elle affirme apporter son soutien matériel et technique au comité fédéral chapeauté par Donatien Tshimanga comme intérimaire, depuis le retrait de Constant Omari, son prédécesseur. En soi, l’objectif visé par ces deux échelons élevés du sport-roi est de donner à la FECOFA une image new-look avec une gestion loin de toute opacité financière.

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.