Now Reading:
RDC : Carly Nzanzu Kasivita, est l’incarnation du leadership politique de la jeunesse Nande, (Tribune de Paul Zaïdi)

RDC : Carly Nzanzu Kasivita, est l’incarnation du leadership politique de la jeunesse Nande, (Tribune de Paul Zaïdi)

L’émergence d’un leadership plus proactif.

C’est connu de tout le monde, <>. Après avoir compris que, faire du plaidoyer et du lobbying dans les institutions politiques pourrait être un meilleur moyen pour faire entendre la voix de sa communauté « Nande » et changer le statu quo imposé par l’élite politique.

Carly Nzanzu Kasivita auprès de l’actuel Ministre de l’Industrie en RDC et ancien Gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku Kahongya le responsable primitif du parti politique BUREC, a pu s’enrichir de connaissances potentielles qui contribuent pour le moment à son ancrage dans les mécanismes sécuritaro-politiques au pays pendant cette période exceptionnelle de l’état de siège et son propre épanouissement.

Depuis un certain temps, ses interventions sur la place publique visent à accroitre les connaissances des jeunes sur les questions de gouvernance locale et de leadership politique de la nouvelle génération.

Son combat pour l’égalité des sexes dans les institutions politiques.

Même si certaines alternatives pavaient le chemin à une participation accrue des jeunes femmes dans la vie politique (à condition que les femmes soient instruites et économiquement actives). D’autres initiatives qu’il entreprend s’inscrivent sur la ligne droite à encourager les jeunes à défendre l’idée que les mesures en faveur de l’égalité des sexes doivent occuper une place centrale dans l’élaboration des politiques publiques.

A en croire ses interventions lors de la célébration de la journée internationale de la femme de l’année en cours, l’honorable Nzanzu Kasivita avait estimé que, <<Les jeunes peuvent briser les barrières socio-culturelles et institutionnelles pour les femmes en politique. Tout en notant que, les jeunes ne sont pas un groupe homogène. Les différences locales, régionales, culturelles, spirituelles, économiques, etc., ne font que réaffirmer leur diversité et comment ils abordent certains problèmes.

Tous les jeunes ne sont pas conscients de l’importance de l’inclusion des femmes, et beaucoup d’entre eux sont exposés au stéréotype quand ça vient aux problèmes concernant les femmes et les questions de justice sociale, de développement et d’inclusion. Ils demeurent cependant une force motrice majeure pour le changement s’ils sont adéquatement informés et bien sensibilisés>>.

Un coup d’œil sur sa vitalité intime :

Fils de, Kambale Musafiri Melchisédech, et Kahambu Kalengerera Justine, est originaire du territoire de Beni, marié a Gentille Kasivita.

Carly Nzanzu Kasivita a fait ses études primaires à l’école Primaire Mbolu où il obtient son certificat de fin d’études primaires en 1991,

en 1998 il obtient son diplôme d’Etat en Biochimie à l’Institut Vayana, en 2005 il obtient son diplôme de licence en Faculté de Droit Licence en Droit Privé et Judiciaire à l’Université de Goma.

Avocat au Barreau de Goma depuis 2010.

2006 – 2011: Elu Député Provincial du Nord-Kivu.

2011 – 2015: Ministre Provincial en charge de l’Agriculture, Elevage, Pêche et Développement Rural dans le gouvernement de Julien Paluku Kahongya.

2015 – juin 2018: Ministre Provincial en charge des Affaires Foncières, Urbanisme,Transports et Communication.

2019: Elu Député National.

Le 30 mai 2019, Carly Nzanzu Kasivita est élu gouverneur du Nord-Kivu au sein de l’assemblée provinciale avec 28 voix, Il est suivi des deux candidats de Coalition Lamuka: Muhindo Nzangi, 11 voix et Eric Kamavu, 9 voix.

Théobald Binamungu, candidat indépendant n’a remporté aucune voix.

Âgé de 43 ans, il devient le 9e gouverneur de cette province et succède à Julien Paluku Kahongya.

Sa prise de position pendant l’état de siège.

Face à ce régime exceptionnel qui a attribuer depuis un certain temps le pouvoir supplémentaire aux militaires et policiers, Carly Nzazu Kasivita étant Gouverneur civil est présentement en sursis.

Il était le premier a salué l’annonce de la mesure d’état de siège décrété par le chef de l’Etat pour le Nord-Kivu et l’Ituri en vue de rétablir la sécurité dans la partie Est de la RDC. Dans une déclaration samedi 1er mai 2021 à Goma, il avait appelé toute la population de sa province à soutenir et se mobiliser pour la réussite de cette mesure, pour que prennent fin les massacres et souffrance de celle-ci.

Paul Zaïdi

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.