Now Reading:
Volcan : « La lave qui menacait Goma s’est consolidée en roche et les tremblements de terres ont diminué, les déplacés peuvent espérer à un retour progressif incessant » (officiel)

Volcan : « La lave qui menacait Goma s’est consolidée en roche et les tremblements de terres ont diminué, les déplacés peuvent espérer à un retour progressif incessant » (officiel)

Depuis l’éruption volcanique de Nyiragongo survenue samedi 22 mai dernier, les tremblements de terre se font toujours sentir dans la ville de Goma et ses environs.

Un comité de crise a été mis sur pied pour suivre de près l’évolution de la situation et rendre chaque jour compte de la situation.

Dans un communiqué sur la situation journalière du mercredi 2 Juin 2021, les dernières données scientifiques de l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG) montrent une diminution « sensible » de la magnitude et des tremblements de terre, ce qui justifie, selon la cellule de crise, que les menaces liées à une éruption volcanique dans le centre-ville sont en train d’être écartées petit à petit.

« Une légère baisse de la séismicité a été observée comparativement à la journée d’hier mercredi où on a enregistré 61 tremblements de terre dont la majorité n’a pas été ressentie par la population. La lave volcanique qui menaçait Goma s’est consolidée en roche et les tremblements de terres ont diminué, » précise le communiqué.

À cet effet, selon le major Guillaume Njike, porte parole de la cellule de crise, les autorités sont en étude pour voir la possibilité d’un retour progressif des habitants qui ont été évacués de Goma le jeudi dernier après d’intenses activités sismiques qui ont fait craindre une éventuelle éruption sur terre et/ou sous le lac Kivu.

« Le lieutenant-général Ndima Kongba Constant, gouverneur de province, a instruit les services appropriés d’effectuer une descente sur terrain afin d’évaluer la possibilité d’un probable retour progressif des populations évacuées dans les jours qui suivent, » a-t-il renchéri.

Pendant ce temps, un message mobile de l’autorité provinciale arrose les téléphones des habitants de Goma leur demandant ainsi de rester vigilants et à garder les esprits calmes en suivant les indications des services spécialisés.

Rappelons que c’est le jeudi 27 mai dernier que le gouverneur militaire du Nord-Kivu avait ordonné l’évacuation des populations de 10 quartiers de l’Est de Goma sur les 18 que compte la ville de Goma craignant une éventuelle deuxième éruption après celle survenue samedi 22 Mai 2021. Cette situation avait conduit au déplacement massif des habitants qui avaient pris toutes les directions.

Depuis, la situation semble se normaliser et nombreux sont ceux qui expriment la volonté de regagner la ville volcanique indiquant passer des moments de souffrances dans leur milieu de refuge mais restent bloquer en attendant le message d’autorisation venant de l’autorité provinciale.

Victoire Muliwavyo à Goma

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.