Now Reading:
Evacuation de samedi et jeudi à Goma : où trouver votre enfant perdu ?

Evacuation de samedi et jeudi à Goma : où trouver votre enfant perdu ?

1 395 enfants perdus ou séparés de leurs familles ont été recensés, jusque ce lundi 31 mai, par la division provinciale des affaires sociales. Cela, à compter de la première évacuation du samedi 22 mai.

De nombreux parents de l’agglomération de Goma sont à la recherche de leurs enfants. La semaine passée, les radios ont été submergées de communiqués, alors que l’on pouvait d’autre part assister à des va et vient des parents aux adresses qui leur étaient indiquées.

Ong, associations, particuliers, cadres de base, autorités se sont mis au travail. Une semaine après, un chiffre existe : 1 395 enfants perdus qui ont été identifiés. La division des affaires sociales qui a centralisé les données précise que 1395 enfants, c’est sans compter ceux qui se sont séparés de leurs proches sur les axes Goma-Rutshuru, Goma-Sake, Sake-Sud-Kivu et Sake-Masisi.

La division des affaires sociales est pour l’heure parvenue à réunifier 765 enfants avec leurs familles. Le reste d’enfants sont hébergés dans 4 centres d’accueil transitoires mais aussi dans des familles d’accueil, fait savoir la division.

Des photos d’enfants perdus affichés

La division des affaires sociales (Divas) souhaite que chaque parent retrouve le plus vite son enfant. En effet, leur prise en charge dans les 4 centres d’accueil installés dans l’ouest de la ville de Goma donne lieu à des dépenses considérables.

‘’La Divas avec ses partenaires a pu s’organiser pendant toute la semaine, pour la laiterie, la restauration et la réunification de ces enfants’’, déclare Domitille Rusimbuka.

La cheffe de division des affaires sociales ajoute que des photos ont été de même affichées à l’entrée du bureau de la division. ‘’Là dehors, vous voyez les photos qui sont dans notre valve, ce sont ces enfants-là qui sont dans les centres. Alors, quand le parent passe, il voit, s’il y’a son enfant, directement on appelle le centre, celui-ci emmène l’enfant et on le réunifie avec sa famille’’, explique-t-elle.

Pendant ce temps, les réunions avec les partenaires se poursuivent pour retrouver tous les enfants perdus dont certaines familles cherchent désespérément. Mais aussi pour bien prendre en charge, ceux qui sont retrouvés.

Frédéric Feruzi

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.