Now Reading:
Ituri : En plein état de siège, la route Bunia-Mungbwalu compte une vingtaine de barrières

Ituri : En plein état de siège, la route Bunia-Mungbwalu compte une vingtaine de barrières

Au moins une vingtaine de barrières illicites sont dénombrées sur la route Bunia-Mungbwalu longue d’environ 85 kilometres au nord de la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

Ce sont les conducteurs fréquentant ce tronçon routier qu’ils l’ont révélés à la presse ce jeudi 27 mai 2021 dans un échange au cours duquel ils affirment que sont soit les miliciens de codeco soit ceux du groupe d’autodéfense Zaïre qui perçoivent de l’argent dans chacune de ces barrières pour faciliter le passage de ces chauffeurs car selon ces derniers, s’il y a opposition à ce paiement, seule la mort vous guette.

À les en croire, c’est avec l’avènement de l’état de siège que les dépenses en cours de route ont augmenté car l’on peut facilement, à titre illustratif avec le véhicule marque MAN, perdre 800 milles francs congolais sur un trajet d’aller retour.

D’où, ils plaident auprès des autorités compétentes la réouverture et la sécurisation de cette route comme elles en ont fait sur la route nationale numéro 27 menant vers la commune rurale de Mahagi.

L’implication des autorités sécuritaires dans cette affaire est également une demande de la société civile/forces vives de l’Ituri qui, quant à elle, pense que toutes ces barrières ne sont pas seulement aux miliciens mais il y a, selon Dieudonné LOSSA son coordonnateur, celles qui appartiennent aussi aux militaires.

Le numéro 1 de cette structure citoyenne en Ituri pousse comme hypothèse l’idée que  » si on n’y intervient pas vite, tout cet argent collecté par les ennemis de la paix constitue des recettes avec lesquelles ils s’approvisionneraient un jour en armes et munitions après l’état de siège «  fin de citation.

Nickson Manzekele depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.