Now Reading:
Ituri : La FEC demande au chef de l’État de déclarer Djugu comme un territoire sinistré

Ituri : La FEC demande au chef de l’État de déclarer Djugu comme un territoire sinistré

Le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi est appelé à déclarer le territoire de Djugu comme une entité sinistrée afin d’exempter les opérateurs économiques ituriens de certaines taxes et redevances.

Ce cri d’alarme émane du groupement provincial de la fédération des entreprises du Congo/section de l’Ituri qui menace de paralyser les activités économiques sur toute l’étendue de la province si le gouvernement congolais n’arrive pas à arrêter définitivement les violences meurtrières auxquels les opérateurs du secteur économique sont parmi les premières victimes et cela sur plusieurs axes routiers qu’ils fréquentent.

 » Le conseil provincial de la FEC/Ituri prie à son excellence, monsieur le président de la République de tout faire pour arrêter définitivement les exactions sous toutes les formes qui endeuillent et appauvrissent l’Ituri de peur que les opérateurs économiques ne soient obligés de paralyser ou fermer les activités économiques sur toute la province. La FEC/Ituri demande au chef de l’État de déclarer Djugu comme un territoire sinistré afin de priver les opérateurs économiques de quelques taxes, impôts, redevances,…, suite aux multiples cas d’insécurité «  a dit le président provincial de la FEC.

Jean Chrysostome Bochu Dhekana qui l’a dit le vendredi 16 avril 2021 affirme tout de même que malgré des plaidoyers que la FEC fait auprès de ce qui sont sensés protéger la population, les opérateurs du secteur économique semblent être abandonnés.

 » Nous faisons des plaidoyers auprès de la Monusco, de l’État congolais, mais malheureusement aucune suite favorable pour sécuriser les opérateurs économiques «  a renchérit notre source.

Nickson Manzekele depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.