Now Reading:
Marche anti-Monusco : la Monusco promet un plan d’opération plus robuste

Marche anti-Monusco : la Monusco promet un plan d’opération plus robuste

La Mission d’Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO va être plus robuste face à l’ennemi. C’est l’essentiel du message du représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations-Unies Khassim Diagne qui séjourne dans la ville de Butembo depuis le lundi 12 avril 2021.

Réagissant à la question des manifestations contre la Monusco qui se vivent dans plusieurs villes et entités du Nord-Kivu, Khassim Diagne a, dans une interview à la presse de Butembo, rappelé que la mission onusienne est en RDC sur invitation du gouvernement congolais avant d’annoncer que la mission possède aujourd’hui un plan d’opération « robuste » pour appuyer les FARDC dans la traque des groupes armés dont les rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF).

« La MONUSCO est là derrière le Congo. Nous sommes en train de travailler avec eux (les FARDC, Ndlr) jours et nuits pour élaborer un plan d’opération qui sera un peu plus robuste que ce qu’on a vu jusqu’ici. Il y aura l’arrivée des forces spéciales dans le cadre de la force de la brigade d’intervention, la FIB. Et cette force sera composée d’éléments agiles et mobiles qui seront à la disposition des Forces Armées de la République Démocratique du Congo pour pouvoir mener des opérations un peu plus marquantes », a expliqué Khassim Diagne.

Rappelons que depuis lundi 5 avril dernier, les activités socioéconomiques et scolaires sont paralysées dans plusieurs villes et entités de la province du Nord-Kivu. Les habitants répondent à un appel de 10 jours sans activité qui avaient été décrétés par les mouvements citoyens et associations juvéniles pour exiger le départ de la Monusco puisque jugée d’ineficace dans la protection des populations civiles conformément à leur mandat.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.