Now Reading:
Tensions à Nyiragongo et une partie de Goma : « Toute manifestation interdite jusqu’à nouvel ordre » (Carly Nzanzu)

Tensions à Nyiragongo et une partie de Goma : « Toute manifestation interdite jusqu’à nouvel ordre » (Carly Nzanzu)




Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita a effectué ce lundi 12 avril une descente à Buhene et quelques endroits du territoire de Nyiragongo. C’était pour s’imprégner de la situation après un climat tendu qui s’est observé tôt le matin de ce même lundi dans cette partie du territoire de Nyiragongo où un fait sécuritaire( l’assainat d’un motard la nuit du dimanche) a été à la base d’une vive tension entre les jeunes de la communauté Nande et Kumu qui s’entreaccusent la responsabilité de ce meurtre allant jusqu’à incendier des maisons.

C’est dans cette optique que l’autorité provinciale a tenu un dialogue d’urgence en faveur de deux communautés précitées ainsi que les acteurs de la société civile pour tenter d’apaiser les tensions, dialogue au sortir duquel, une mission a été mise sur pied pour répertorier tous les contours autour de ces violences.

Pour le gouverneur du Nord-Kivu, la ville sera décrétée « ville sans marche » jusqu’à nouvel ordre et ce, dans l’objectif d’éviter les dégâts collatéraux souvent enregistrés lors de différentes marches.

« Dans notre réunion du comité de sécurité, étant donné que selon les informations que nous avons, parmi les manifestants il y a aussi des civils armés, nous venons de décider d’arrêter toutes les manifestations même celles dites pacifiques parce que nous avons compris que les gens sont entrain de profiter de la situation pour créer des incidents meurtriers. Et d’ci là, nous allons signer une décision pour décréter la ville sans marche jusqu’à nouvel ordre. Dans toutes les communautés, il y a des bandits et on ne peut pas généraliser la situation de l’insécurité, »a fait savoir Carly Nzanzu Kasivita

Le gouverneur du Nord-Kivu appelle ainsi les jeunes de toutes les deux communautés confondues mais aussi ceux de toute la province
à la sérénité et au calme annonçant qu’après échange, la famille de la première victime d’où est partie l’incident, s’est engagée d’aller entrerer à Kibumba.

Précisons que la commission chargée de faire le suivi autour du dit périmètre conflictuel est chapeautée par le maire de Goma, Muissa Nkesse et l’Administrateur du Territoire de Nyiragongo, Bahati Bazirake.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.